Archives pour la catégorie PCE à l’honneur

La Professionnelle du mois – Nathalie Cloux

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert mon cabinet en octobre 2014, après avoir vécu plusieurs vies professionnelles bien remplies. J’ai en effet suivi une formation initiale de journaliste et exercé jusqu’en 1999 en presse écrite, comme secrétaire générale de la rédaction d’un magazine de loisirs. J’ai ensuite suivi une formation généraliste de concepteur de sites internet et pris les fonctions de webmestre éditorial d’un institut de recherche appliquée affiliée au ministère de l’Agriculture. Enfin, en 2013, dégagée des contingences matérielles, je suis retournée sur les bancs de l’université, Sorbonne nouvelle en l’occurrence, afin de réaliser le rêve de toujours, devenir écrivain public. J’ai donc ouvert le cabinet Écrivain Public 89 après avoir réussi la licence professionnelle dispensée par cette digne institution.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

En milieu rural – je réside dans une commune de l’Yonne de moins de 900 âmes – je pensais véritablement avoir l’opportunité de développer une activité d’assistance administrative en faveur des usagers des collectivités territoriales ou auprès des différents acteurs publics du tissu local, d’autant que la demande d’accompagnement est forte. Las, soit faute de deniers publics – situation amplifiée par la concurrence bénévole –, soit faute de réelle volonté affichée, toutes mes démarches se sont avérées vaines.

Par nécessité alimentaire, j’ai donc tenté ma chance auprès d’agences de communication éditoriale afin de réaliser des prestations de rédaction de comptes rendus de réunion et j’avoue que je me suis piquée au jeu. L’écriture est certes engoncée dans un carcan normatif qui rebutera vraisemblablement les esprits libres, mais quel plaisir que celui de glisser quelques instants dans le costume du Président-Directeur d’un célèbre Musée afin de porter sa voix par écrit ! Sur un registre moins frivole, devenir également le médiateur qui, de sa plume neutre et objective, sait mettre des mots sur les maux et fluidifier le dialogue social entre les parties. J’avoue que j’adore ce rôle OFF, parfois invisible, parfois à peine teinté de gris, que certains oublient parfois, mais qui reste au cœur de l’événement. Je suis intervenue comme rédactrice au sein de plusieurs entreprises publiques et privées, de toutes tailles et de tous secteurs, mais aussi plusieurs ministères et institutions. L’ensemble des débats, réunions, colloques auxquels j’ai assistés m’ont également permis d’avoir u meilleur ancrage dans la société et mieux comprendre l’imbrication de certaines problématiques.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Oui ! Chef de projets multi-casquettes ! Après avoir remporté plusieurs marchés publics dans le cadre d’un groupement momentané d’entreprises dont je suis mandataire, je suis tour à tour contremaître, chef d’équipe, comptable, agent de recouvrement, coordonnateur, rédacteur et tutti quanti !

Un autre projet me tient à cœur, mais je n’aurais certainement pas les moyens de le concrétiser seule : acheter un bibliobus et sillonner le département afin de réaliser des permanences itinérantes. La demande d’assistance, malheureusement trop souvent muette, est en effet en constante hausse auprès des guichets sociaux débordés -– notamment la Maison départementale des personnes handicapées – en raison de la dématérialisation des démarches administratives dans un contexte d’illectronisme croissant et de dossier de plus en plus complexes à remplir.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Très peu de clients particuliers en fait, moins de 10 %. Notre GME a remporté plusieurs marchés dans le domaine de l’art et de la culture, afin de retranscrire les réunions des instances de plusieurs établissements culturels publics (instances paritaires, mais aussi réunions muséographiques). J’ai également plusieurs clients privés, dans le domaine de l’industrie.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Peut-être l’isolement. Je recherche actuellement des cotraitants, disponibles et opérationnels, afin d’élargir le périmètre de notre GME et candidater sur d’autres offres. N’hésitez pas à me contacter 😉

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Une dame qui souhaitait que je raconte le suicide de son fils à la manière d’un polar

Et la plus touchante ?

Un petit fils qui m’a demandé de rédiger la biographie de sa grand-mère âgée de 107 ans, à partir des cahiers qu’elle avait remplis, jeune fille, en italien

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

http://www.ecrivainpublic89.fr

Coordonnées de votre cabinet

Écrivain Public 89 – 1, rue des Pierreries – Chaumes – 89500 Marsangy. 03.86.64.14.90. nathalie.cloux@gmx.fr

07.19 Logo Tally 07. 19 Portrait Tally

La professionnelle du mois – Florence Clerfeuille

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai démarré mon activité d’écrivain public le 5 mars 2009, soit il y a très exactement dix ans.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Au départ, j’ai ratissé large, allant du simple courrier administratif au récit de vie, en passant par la transcription d’entretiens, la correction de manuscrits, l’assistance administrative et les rédactions diverses et variées.

Aujourd’hui, je me consacre principalement à la correction de manuscrits pour les auteurs indépendants et à la rédaction de biographies. Je me présente comme biographe et correctrice.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Non. Je préfère me concentrer sur celles qui sont devenues ma spécialité et pour lesquelles je suis reconnue.

En parallèle, je suis aussi autrice.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille essentiellement avec des particuliers, mais de plus en plus d’auteurs indépendants sont désormais des professionnels, dans la mesure où ils tirent la majorité de leurs revenus de cette activité et l’appréhendent vraiment comme une profession.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Pour la biographie, la difficulté principale réside dans la prospection. Par définition, c’est une prestation qui ne se réalise qu’une seule fois et il n’y a pas de fidélisation des clients possible. Cela dit, le bouche à oreille fonctionne très bien !

Sinon, il peut être difficile de s’organiser, car les demandes ne sont pas régulières. Plusieurs auteurs peuvent vouloir me confier leur texte en même temps. Il faut alors gérer leur impatience.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Une personne m’a contactée pour que je lui écrive un roman. Elle n’avait aucune idée de sujet, mais avait eu l’occasion de me lire et aimait mon écriture. Elle voulait que je lui fournisse un texte qu’elle pourrait ensuite publier sous son nom. J’ai refusé J

Et la plus touchante ?

Une maire m’a demandé de recueillir les souvenirs des habitants de son village qui avaient vécu une journée particulière : le 5 août 1944. Une colonne allemande était passée par là et avait laissé neuf morts derrière elle. J’habite dans le Sud-Ouest ; c’est la seule fois où des Allemands ont été vus dans le secteur.

Nous avons pu rassembler huit personnes qui avaient vécu cette journée traumatisante. Elles échangeaient leurs souvenirs pour la première fois !

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon site d’autrice : http://florence-clerfeuille.com/

Coordonnées de votre cabinet

Florence Clerfeuille – À mots déliés – Route de Cadix – 81340 TREBAS
Tél. : 05 63 55 78 96 / 06 99 51 46 71
Courriel : fclerfeuille@amotsdelies.com
Site Internet : http://www.amotsdelies.com
Page Facebook : https://www.facebook.com/amotsdelies

Florence Cleurfeuille A mots déliés

La professionnelle du mois – Karine Prempain

publié le dans PCE à l'honneur

 

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert mon cabinet en février 2014, à l’époque, je pensais rédiger essentiellement des biographies pour des particuliers dans Paris.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Finalement, je rédige beaucoup de lettres de motivation, de courriers administratifs, de CV, mais aussi des biographies pour les particuliers, des discours. Je rédige aussi des rapports de stage avec mes clients. J’ignore pourquoi, mais j’ai régulièrement une clientèle issue du secteur paramédical, mais aussi d’autres professions techniques, qui doivent rédiger des documents souvent dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

 

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

J’aime bien rédiger les discours de funérailles, ce sont souvent des histoires touchantes, mais à l’inverse, j’apprécie aussi de rédiger pour le web, ce qui permet de relever des défis en termes de création et d’efficacité.

 

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Ma clientèle est essentiellement composée de particuliers, j’ai une clientèle fidèle qui fait régulièrement appel à mes services tant que le dossier n’est pas réglé, ou pour de nouveaux projets. J’ai aussi une clientèle de microentreprises qui fait appel à mes services de manière ponctuelle ou régulière.

 

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Au départ, la difficulté est régulièrement de fixer le tarif, et d’évaluer le temps nécessaire pour un projet, mais avec l’expérience l’évaluation devient plus aisée, il est plus facile de répondre aux clients.

 

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

J’ai une cliente qui fait régulièrement appel à mes services pour écrire ses SMS (histoires de cœur, de famille, d’amitiés, etc.). (Je lui ai créé un forfait.)

 

Et la plus touchante ?

Les biographies ! Pour les biographies, un lien plus proche se créer avec le client grâce à la régularité des entretiens et le fait qu’ils me racontent beaucoup d’anecdotes qu’ils n’ont parfois jamais révélées avant à leur famille.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

La rédaction web, est un domaine d’avenir pour les écrivains publics, mais l’accès au numérique pour nos clients est aussi une solution à développer.

Coordonnées de votre cabinet

L’Ecrit’mots – 06 95 71 04 56 – lecritmots@hotmail.fr - Paris

 logo-lecritmots .  Portrait simple

 

La professionnelle du mois – Stéphanie Soulier

publié le dans PCE à l'honneur

 

Quand avez-vous ouvert votre cabinet?

J’ai ouvert mon cabinet au mois de mars 2018. Je fête donc ma première année d’exercice. Elle s’est avérée intense, mais particulièrement enrichissante.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées?

Actuellement, mon quotidien s’articule autour de trois grandes activités : la rédaction de courriers (administratifs et lettres de motivation), la création de CV et surtout, la rédaction de contenus web SEO.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité?

Oui, j’ai suivi une formation spécifique à l’écriture biographique et souhaite développer cette activité. J’aime écouter les histoires de nos aînés. J’aime ce temps du récit, sorte de parenthèse où le temps est suspendu, où l’on nous permet de pénétrer dans l’intimité de souvenirs très personnels, parfois heureux, parfois douloureux.

Tous les vécus sont dignes d’intérêt et méritent d’être écoutés et transmis aux plus jeunes. J’aime l’Histoire et me passionne pour la généalogie, dont j’ai fait mon principal loisir. C’est une prestation complémentaire que je mets en œuvre, si besoin, dans le cadre de la rédaction d’un récit de vie.

À titre personnel, je suis en train de préparer la biographie d’une personne disparue, l’une de mes arrière-grands-mères.

Qui sont vos principaux clients? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille avec des particuliers pour ce qui est des lettres et CV et avec des professionnels pour la rédaction de contenus web SEO.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier?

Comme pour beaucoup de mes consœurs et confrères, l’isolement est une difficulté dans la pratique de la profession d’écrivain public. Le développement commercial en est une autre. Savoir se faire connaître et développer son portefeuille requiert de l’énergie, du temps et des compétences qu’il faut travailler quand elles ne sont pas naturelles. Le découragement peut parfois se faire sentir, amplifié par la solitude inhérente à ce métier, d’où l’importance de développer son réseau et d’échanger avec ses pairs.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite?

Plutôt qu’à une demande insolite, je pense à la demande déroutante de ce jeune homme qui m’a contactée il y a quelques mois pour me proposer de rédiger un ouvrage sur des théories qu’il avait conceptualisées. Il y en avait cinq, certaines abouties, d’autres encore en cours d’élaboration.

Il y avait chez lui une nécessité impérieuse de coucher ses pensées sur le papier, comme pour exorciser un bouillonnement intellectuel qui le tourmentait depuis tout jeune. La dimension psychique de la démarche était particulièrement troublante.

Et la plus touchante?

La demande la plus touchante est sans conteste ma toute première prestation, la rédaction d’un éloge funèbre. Il s’agissait d’écrire une lettre à la personne défunte, au nom de sa fille et de ses petits-enfants.

Touchant, parce que les anecdotes confiées par ma cliente faisaient écho en beaucoup de points à mon propre vécu et qu’il y avait des similitudes entre la situation des petits-enfants et la mienne plus jeune.

Touchant également, parce que s’agissant de mes premiers pas, l’enjeu était de taille et qu’il m’a fallu prendre de la distance d’une part, avec le contexte de la demande et d’autre part, avec le réveil de mes souvenirs.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager?

Pour me découvrir davantage, vous pouvez visiter mon site Internet : www.redaxielle.fr

Je l’ai voulu à mon image, simple et professionnel.

Coordonnées de votre cabinet

Stéphanie SOULIER

100 avenue du Bois Guimier
94100 SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS
06 16 76 13 14
redaxielle@gmail.com           

 03.19 Stéphanie Soulier Rédaxi'elle-transparent     03.19 Photo Stéphanie SOULIER

La Professionnelle du mois – Hélie Bécot

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’exerce mon activité de conseil en écriture professionnelle et privée en région lyonnaise, au sein de la coopérative d’activités et d’emploi Graines de SOL, depuis septembre 2017.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Les premières prestations que j’ai proposées sont des animations d’ateliers d’écriture et j’ai développé en parallèle les autres facettes du métier d’écrivain public : la correction de documents divers (mémoires de fin d’étude, thèses, comptes rendus), l’aide administrative pour les particuliers. J’accompagne également les personnes dans l’écriture de leur récit de vie.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Depuis peu, j’interviens en rédaction web pour optimiser le référencement naturel des sites internet. L’autre activité que je vais développer sur 2019 est la formation en orthographe et grammaire pour les entreprises. En effet, j’ai obtenu un score de 949 sur 1000 au certificat Voltaire en novembre 2018 à l’issue de la formation de formateur expert en orthographe et grammaire à laquelle j’ai participé.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille principalement avec des particuliers : des personnes en activité, mais aussi des personnes âgées, des retraités, des étudiants. Cependant mes prestations s’adressent également aux collectivités et aux entreprises, notamment les artisans et les TPE/PME qui disposent de peu de moyens pour leur communication.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

La gestion du temps que je consacre à chaque activité ! La préparation des ateliers d’écriture et l’écriture en biographie sont particulièrement chronophages…

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

J’ai écrit un discours pour un mariage avec un cahier des charges très précis autour de la musique, mais j’avais carte blanche sur la forme.

Et la plus touchante ?

Il n’y en a pas qu’une…

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

https://www.ecriviateur.fr/

Mon activité est également présente sur les réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/ecrivain.public.conseil.en.ecriture.ecriviateur/
https://www.linkedin.com/in/h%C3%A9lie-b%C3%A9cot-559641128/
https://plus.google.com/u/0/112498363293988622413

Coordonnées de votre cabinet

Hélie Bécot - 69600 OULLINS
Tél. : 06 25 41 43 36
Mail : helie.becot@gmail.com

01.19 ecriviateur - helie becot

La Professionnelle du mois – Marie Huguenin-Dezot

publié le dans PCE à l'honneur

Q

 

 

uand avez-vous ouvert votre cabinet?

2009.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées?

Animation d’ateliers d’écriture, corrections de thèses, romans, mémoires, guides, pièces de théâtre…, biographies, courriers administratifs.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité?

Non.

Qui sont vos principaux clients? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Particuliers, étudiants, auteurs.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite?

Une lettre à lire à mes enfants le jour de mon enterrement.

Et la plus touchante?

La même.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager?

https://www.facebook.com/latelierdecritures/

https://www.starofservice.com/profile

Coordonnées de votre cabinet

Marie Huguenin-Dezot

11, chemin de la Chausse

33360 Camblanes-et-Meynac

06 23 40 47 49

12.18 Portrait Marie Huguenin

La Professionnelle du mois – Ghislaine Koenig

publié le dans PCE à l'honneur

Q

 

 

uand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je me suis déclarée comme auto-entrepreneur en juillet 2016 après avoir pris ma retraite professionnelle, mais j’ai commencé réellement mon activité en décembre 2016.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

J’ai d’abord été sollicitée pour des CV et des lettres de motivation, puis pour des courriers administratifs. J’ai corrigé ensuite des mémoires d’étudiants, un dossier VAE, un livre et ai rédigé un récit de vie. J’ai eu l’occasion d’intervenir comme formatrice en orthographe pour des demandeurs d’emploi en préparation du passage du certificat Voltaire.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Ayant beaucoup apprécié le contact avec les personnes en quête de révisions orthographiques, j’ai bâti un programme de révision que j’envisage de proposer à des individuels mais aussi à des entreprises.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.) ?

Ce sont principalement des particuliers et un organisme de formation.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Se faire connaître demande de multiples démarches qui ne sont pas facilitées par les collectivités qui pour la plupart ne voient pas la nécessité de recourir à un écrivain public pour leurs administrés.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Avoir eu le rôle d’une simple machine à écrire pour recopier un devis en ne changeant que quelques mots.

Et la plus touchante ?

Ecrire le récit de vie d’une dame de 80 ans, sur sollicitation de ses enfants, pour qu’ils en fassent lecture lors de la fête anniversaire prévue à cet effet.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Retrouvez le descriptif de mes activités et ma biographie sur mon site : www.votreplume.fr

Coordonnées de votre cabinet :

Ghislaine KOENIG – 3 chemin de la platine – 41220 LA FERTE SAINT CYR

Permanence le premier mercredi de chaque mois, de 14 à 18h, dans les locaux de l’agence de GROUPAMA, 46 Avenue Maunoury, 41500 MER

Tel : 06 47 92 50 88 - Email : ghislaine.koenig@votreplume.fr

photo Ghislaine Koenig

La Professionnelle du mois – Chrystelle Chabanne-Chevalier

publié le dans PCE à l'honneur

Q

 

 

uand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Le 17 novembre 2011.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Aide administrative (surtout lors de permanences institutionnelles), transcriptions, biographies.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

La graphothérapie, autre branche du conseil en écriture.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

À 90 % des collectivités et 10 % de particuliers.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

La fidélisation des clients et le fait de se faire connaître.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Rédiger un courrier de recours contre une amende pour stationnement illicite et dangereux, c’est-à-dire en plein milieu d’un carrefour très passant, au motif que, le véhicule étant à vendre, c’était le lieu « où il était susceptible d’être le plus visible par de futurs acheteurs ». Pour information, je suis allée vérifier par le biais de Google Maps la « non-dangerosité » (dixit l’usager) du lieu de stationnement choisi et, incroyable, le fameux véhicule apparaissait sur la prise de vue, effectivement, en plein milieu du carrefour !

Et la plus touchante ?

À la demande de la seconde femme d’un homme mourant, rédiger un courrier à destination du fils de celui-ci, né d’un premier mariage, afin de reprendre contact avant qu’il ne soit trop tard…

D’une façon plus générale, je suis toujours émue lorsque des personnes âgées, qui ont pourtant peu de moyens financiers, refusent ma proposition de compléter pour elles un dossier de demande d’attribution d’Allocation de Solidarité pour les Personnes Âgées, car elles ont peur qu’après leur décès, on demande à leurs enfants de rembourser les sommes versées…

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Celui du SNPCE bien sûr !

Coordonnées de votre cabinet

memoscrib.com

memoscrib@laposte.net

06 34 74 97 07                          LOGO MEMO-SCRIB

La Professionnelle du mois – Laurence Soleymieux

publié le dans PCE à l'honneur

Q

 

 

uand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je travaille en tant qu’auto entrepreneur depuis 2016.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Mes activités principales me portent vers la rédaction de biographies pour les particuliers et les entreprises. J’anime également des ateliers d’écriture réguliers. Je suis également compétente pour effectuer de la relecture et correction de documents.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

J’envisage de proposer une permanence d’écrivain public à une mairie qui m’a sollicitée récemment.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes clients principaux sont les particuliers. Je souhaite développer et proposer également mon activité aux entreprises et collectivités.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

La principale difficulté rencontrée réside dans le déficit de notoriété de notre activité. Les gens ne savent pas vraiment ce que nous faisons. Il est important d’expliquer et valoriser notre démarche.

Quelle est la demande la plus touchante que vous ayez reçue ?

Le récit de vie d’un monsieur âgé de cent un ans qui a connu les deux guerres.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

http://votrevieparecrit.com/

Coordonnées de votre cabinet

Laurence Soleymieux

06 13 46 15 93

laurence.soleymieux@gmail.com .                                                                 Laurence Soleymieux

La Professionnelle du mois – Annie Lamballe

publié le dans PCE à l'honneur

Q

 

 

uand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J'ai commencé en 2016, tout en gardant parallèlement mon travail à temps partiel. À partir du 1er septembre 2018, je prends une disponibilité pour me consacrer pleinement à mon activité d'écrivain public biographe.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

La biographie de particuliers, après avoir suivi en 2015-2016 une formation à la biographie avec l'organisme Iscriptura.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je vais commencer en septembre une formation d'animation d'atelier d'écriture, afin de proposer des prestations auprès de personnes âgées (public auprès duquel j'ai travaillé pendant 16 ans sur mon dernier poste).

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Pour l'instant, les particuliers. J'envisage d'élargir mon activité aux entreprises et associations.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

La recherche de nouveaux clients, toujours incertaine et chronophage.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ? Un client musicien, qui a souhaité écrire son histoire d'amour passionnelle vécue trente ans plus tôt... avec toutes les déclinaisons de la passion dans la déraison.

Et la plus touchante ?

Trois petites-filles qui ont souhaité offrir à leur grand-mère le récit des voyages de son enfance, finalisé sous forme de livre. La grande affection qui liait ces jeunes femmes à leur grand-mère était touchante.

Coordonnées de votre cabinet : Annie Lamballe – LE MANS – 06.88.96.26.97

www.ecrits-et-recits.fr  Photo Annie Guy Larra