Archives pour la catégorie PCE à l’honneur

La professionnelle du mois – Florence Dumont

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai créé mon activité de correcteur-rédacteur en avril 2020.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

Je propose principalement des prestations de relecture-correction, de réécriture et de rédaction. J’offre mon expertise issue de 25 ans d’expérience dans les écrits professionnels et institutionnels dédiés au Print et au Digital.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Ma clientèle est constituée d’entreprises, de collectivités et d’auteurs. Les étudiants et les particuliers font également appel à mes services pour la relecture de candidature, de thèse, de mémoire ou de biographie.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

À terme, j’envisage de créer un atelier d’écriture dédié aux TPE-PME pour les aider à renforcer leurs compétences en matière rédactionnelle.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

J’imagine que le niveau de maîtrise de l’écriture va malheureusement poursuivre sa baisse et que parallèlement, les évolutions technologiques vont continuer d’accroître la rapidité et le volume d’écriture. Ces évolutions n’intégreront vraisemblablement pas encore suffisamment d’intelligence artificielle pour considérer toute la richesse de la langue française, ses complexités, et à la fois l’image, le contexte et l’objectif de l’auteur. Faire appel aux PCE deviendra alors peut-être un réflexe pour s’assurer de la bonne qualité et de la cohérence des écrits importants et stratégiques.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

Une demande m’a particulièrement touchée ; elle venait d’une personne retraitée qui a rédigé un journal dès le premier jour du confinement pour décrire ses nouvelles activités à ses petits-enfants et leur transmettre son regard sur notre époque.

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

Mon ambition principale est de soutenir et d’accompagner mes clients dans leur nécessité d’écrire pour communiquer efficacement, obtenir une meilleure visibilité et atteindre leurs objectifs.

Je vais écrire régulièrement pour alimenter un blog « Focus… & écriture ». Je souhaite y développer des thématiques liées à la communication écrite et transmettre des solutions pour répondre à des problématiques plus courantes ou exceptionnelles.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon premier article Focus tourisme et écriture. Quand une bonne orthographe peut apporter un peu de bonheur… publié sur LinkedIn.

 

Coordonnées de votre cabinet :

Florence Dumont, prestataire et conseil en écriture Ι correcteur-rédacteur

Tél. 06 60 53 58 31
email : contact@fd-relecture-correction.fr
site web : www.fd-relecture-correction.fr

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/florence-dumont-a05752a5/

fd-relecture-correction

La professionnelle du mois – Marie Joyeux

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai débuté mon activité d’écrivain public en décembre 2018. Je suis installée à Sartrouville, dans les Yvelines.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

Après avoir testé différentes missions en 2019 j’ai affiné mes offres, en fonction de mes goûts, mais aussi des demandes qui m’étaient faites.

Aujourd’hui, j’assure principalement des missions de relecture-correction pour les professionnels et les particuliers. Je suis également sollicitée pour la rédaction d’articles web.

J’aime particulièrement la relecture-correction, exercice qui demande de solides connaissances et beaucoup de rigueur, mais aussi de l’humilité : en effet, quelles que soient mes propositions de correction et de reformulation, le client reste toujours le décideur final.

Je suis également très attachée à la mission première des écrivains publics, celle de l’assistance rédactionnelle pour les particuliers. Je reçois d’ailleurs de plus en plus de demandes de rédaction de courriers administratifs : surtout des demandes de recours dans le cadre de litiges avec l’administration publique.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Les particuliers et les professionnels : les missions portent principalement sur la relecture de documents commerciaux, de plaquettes, de brochures, de rapports d’activité, mais je reçois également des demandes à caractère plus littéraire. Récemment, j’ai corrigé un passionnant essai sur le cinéma expérimental.

Comme je le disais précédemment, les particuliers aussi font de plus en plus appel à mes services. Cela concerne principalement la rédaction de courriers administratifs.

Et j’espère avoir la chance de corriger bientôt un manuscrit !

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

Pas pour le moment. Ces deux types de prestations me conviennent parfaitement et je mets toute mon énergie à les développer.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

J’ai encore trop peu de recul pour répondre précisément à cette question, mais je constate que les besoins des particuliers, surtout face à l’administration, sont énormes. Je pense que la dématérialisation des services publics joue beaucoup dans cet état de fait.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

Je dois dire que je n’ai pas encore reçu de demande insolite. En revanche, j’ai récemment rédigé la présentation professionnelle d’une artiste-peintre coréenne pour son site internet, et cette expérience a été, je pense, aussi passionnante pour elle que pour moi : nous avons fait une belle rencontre. J’ai pris beaucoup de plaisir à rédiger son portrait et à expliquer sa démarche artistique à partir des enregistrements audios que nous avions réalisés préalablement.

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

J’espère réussir à développer pleinement mon activité, qui est une joie et une passion.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

En tant que correctrice, et en dehors des ouvrages de référence, j’utilise souvent les bases de données en ligne, comme l’Atilf ou la Banque de dépannage linguistique. Et je lis souvent le blog des correcteurs du monde, « langue sauce piquante » : c’est une mine d’informations !

 

Coordonnées de votre cabinet :

Marie Joyeux

Scribentis

6 avenue Pasteur

78500 Sartrouville

06.81.94.99.51 et contact@scribentis.com

Site internet (en construction) : www.scribentis.com

La professionnelle du mois – Hélène Batiot

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai créé ABClivre en octobre 2017, bientôt les 3 ans !

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

A pour Ateliers d’écriture, B pour Biographies et C pour conseils. Les ateliers ont lieu en extérieur en été et changent d’espace pendant l’année. Les biographies sont plutôt familiales et la partie Conseils répond à un besoin d’accompagnement dans l’écriture ou la publication.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille majoritairement avec des particuliers.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

Je me rapproche des indépendant.e.s, je souhaite les aider à partager leur parcours et leur vision.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

Je transforme mon métier en fonction de mes envies et des besoins entendus.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

Un jeune homme de 23 ans qui souhaitait raconter 3 années phares de son existence.
Et toutes les familles émues qui partagent leur histoire !

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

Je tiens à ce que l’écriture soit accessible, qu’elle ne paraisse pas réservée à certaines personnes. J’oeuvre pour qu’on ose se l’approprier et que chacun se sente conscient de ses capacités, avec du plaisir à la clé !

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Je partage régulièrement mes formations, observations, expériences sur la partie blog de mon site.
Dernièrement, j’ai été convaincue par la formation à l’entretien de conseil par Ambitions Plurielles.

Coordonnées de votre cabinet :

Hélène Batiot, Nantes et alentours, https://abclivre.com

Le professionnel du mois – Thierry Dromard

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J'ai créé mon auto-entreprise début avril 2020. Mais j'avais commencé les entretiens de biographie et ma rédaction en octobre 2019.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

La rédaction de biographies, la correction de documents (thèses, livres, documents divers) jusqu'à la reprise de la rédaction. Je me concentre sur ces activités de biographe et de correcteur, sans m'en empêcher d'autres. À voir...

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes sept premiers clients sont tous des particuliers. J'espère toucher des professionnels, voire des associations. Le profil-type est la grand-mère ou le grand-père qui veulent transmettre à leurs petits-enfants ce qu'ils ont été, ce qu'ils ont vécu et qu'ils n'ont pas toujours raconté. Mais j'ai eu aussi une cliente qui voulait raconter la bio de son grand-père colonel mort en 1940.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

Oui, c'est une idée que j'ai en tête. Je vais peut-être retravailler pour un journal (reportages, rédaction d'articles), je cherche également d'autres modes d'intervention. Je pense plutôt enrichir ma palette de services de biographe : proposition d'interviews audio, vidéo, prise de photos...

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

Je le fais depuis trop peu de temps pour parler d'évolution.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

Pour sa biographie, une cliente m'a suggéré de demander à ses enfants un texte sur elle, à inclure dans sa biographie. Je les ai contactés. Problème, deux des contributions étaient très critiques sur ma cliente. L'une de ses filles me demandait même d'être présent lorsque sa mère lirait le texte, celle-ci étant cardiaque...

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

Le genre de la biographie impose de rester dans le propos du client (sauf recherches sur contextes historique et géographique), cela procure des envies de liberté. Pourquoi ne pas écrire à mon tour ma propre bio ou mon propre roman ?

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

https://www.leprogres.fr/culture-loisirs/2019/10/15/de-journaliste-a-biographe-thierry-dromard-en-version-longue (un article qui évoque ma conversion de journaliste à biographe)

Narrovita.fr : j'y suis inscrit dans la région Bourgogne Franche-Comté, j'habite dans le Jura.

Coordonnées de votre cabinet :

Thierry Dromard, 5 rue Jules-Grévy 39800 Poligny

Tél: 06 51 92 06 32

Email: thierry.dromard39@gmail.com Thierry Dromard

La professionnelle du mois – Caroline Mathieu

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert en avril 2016.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

Je rédige des courriers, CV et lettres de motivation pour des particuliers ou dans le cadre de permanences et beaucoup de biographies. Je pratique aussi la rédaction web. Je corrige des mémoires pour les étudiants. J’anime également des ateliers d’écriture, en Ehpad et centre culturel. Je traduis de l’allemand vers le français. Enfin, je propose du coaching vers l’emploi avec une préparation à l’entretien d’embauche.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes clients sont essentiellement des particuliers, des collectivités et des associations.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

Pas pour l’instant, la dernière en date étant plutôt récente (le coaching pour l’entretien d’embauche). Mais j’aimerais développer des ateliers d’écriture dans les entreprises, pour créer de la cohésion et de la convivialité au sein du personnel.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

Il est évident que nous allons devoir accompagner un public de plus en plus en demande dans le domaine du numérique : démarches en ligne, communication par mails, traitement de texte…

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

La première ! Une dame qui venait me faire relire une lettre de motivation farfelue rédigée dans plusieurs couleurs et dans laquelle elle précisait le peu d’horaires auxquels elle était disponible pour un entretien d’embauche. Je lui ai expliqué quels étaient les incontournables d’une lettre de motivation, en vain. Quelques jours plus tard, elle m’annonçait qu’elle préférait consulter une voyante ! Heureusement que je ne me suis pas arrêtée à cette première expérience…

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

J’envisage l’écriture, en particulier dans le cadre des biographies, comme une façon de rendre justice aux personnes qui font appel à moi : je tiens non seulement à réaliser la prestation demandée mais aussi à ce que ces personnes en ressortent plus complètes, grandies en quelque sorte.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon site uneplumepourlecrire.fr présente mes prestations et mon parcours.

Je suis visible sur Facebook : https://www.facebook.com/carolinemathieuecrivainpublic

Et sur Linkedin : https://www.linkedin.com/in/caroline-mathieu-4045b5107/

Coordonnées de votre cabinet :

Caroline Mathieu – Une Plume pour l’écrire

07 68 57 30 84  uneplumepourlecrire@yahoo.fr. 
P1010822logo Caroline Mathieu

La professionnelle du mois – Hélène Robert

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert mon cabinet le 1er janvier 2019.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

En tant qu’écrivain public, j’ai développé des prestations à caractère social (rédactrice de courriers personnels ou administratifs) et des missions à caractère créatif (biographe, coach littéraire / accompagnatrice en écriture, ou simple correctrice).

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Par leur nombre, mes principaux clients sont des particuliers (parmi eux, des personnes maîtrisant mal la langue française ou à l’inverse des romanciers). Mais il m’arrive également de collaborer avec des professionnels, en leur nom propre ou en celui de leur entreprise.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

À l’avenir, je voudrais collaborer de manière plus étroite avec les entreprises en écrivant des biographies de chefs d’entreprise ou des livres d’entreprise, avec un travail d’enquête et d’écoute préalable auprès des salariés.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

La biographie a un fort potentiel, à la fois littéraire et commercial : tout le monde a des choses à raconter sur sa vie. Mais je pense que le récit de vie peut évoluer en des formes inédites et qu’une biographie pourra bientôt être poétisée, chantée ou filmée. Je travaille actuellement à mettre en place ces prestations nouvelles, audacieuses et ludiques.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

La première commande que j’ai réalisée est également la plus touchante. Un ami s’est suicidé et l’on m’a demandé de rédiger sa biographie post-mortem, pour que ses proches et son très jeune fils gardent de son existence la mémoire écrite. J’ai questionné une vingtaine de témoins en deuil, l’ayant plus ou moins bien connu. J’ai enquêté et j’ai cherché à éclaircir des discours contradictoires ou certains mystères de sa vie. Au final, j’ai souhaité rendre sa biographie pudique mais sincère, dans l’espoir que le défunt sujet l’aurait approuvée et appréciée.

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

J’aimerais parfaire la dimension thérapeutique de toute écriture biographique. Par-delà une conversation durant laquelle une personne raconterait sa vie pour que je l’écrive, je souhaiterais que cette expérience l’apaise et la libère de certains maux ou non-dits lourds à porter. De ma part, cela supposerait une écoute active orientée vers l’aide à l’autre. De sa part, cela nécessiterait une transparence et un investissement émotionnel conséquent, voire une participation à l’écriture.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Parcourez l’ensemble de mes prestations ainsi qu’une série de textes écrits en libre consultation sur mon site professionnel : https://www.helenerobert.fr/

Coordonnées de votre cabinet :

À mon domicile : 14 rue des Fonds Verts, 75012 Paris

Hélène Robert photo portrait

La professionnelle du mois – Marie Vicat

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert mon cabinet en 2016 mais n’ai véritablement commencé à travailler que l’année suivante. J’entame donc tout juste une quatrième année : une courte période et un long parcours à la fois.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

Pour les deux premiers exercices, j’ai surtout rédigé des biographies. Peu à peu je diversifie mes prestations, notamment avec des travaux de relecture-correction : mon côté pointilleux - pour le dire élégamment ! - s’épanouit fort bien dans ce travail. Je suis très contente d’animer aujourd’hui des ateliers d’écriture, ponctuellement en médiathèque et plus régulièrement à la MJC de mon quartier.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille principalement avec des particuliers et des collectivités : médiathèques et associations.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

Je compte proposer des ateliers d’écriture spécifiques aux entreprises avec des sessions qui visent à instaurer des échanges de qualité et à accroître les compétences en communication.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

C’est une question difficile ! Je pense que les Prestataires en écriture ont un rôle important à jouer dans la société, en apportant une compétence qui n’est plus autant partagée que par le passé : les mots, les phrases, les textes sont partout, souvent médiocres, parfois ahurissants. Nous pouvons donner de la couleur, polir, faire briller des écrits qui le méritent.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

La demande la plus insolite qui m’a été adressée a consisté à rédiger un profil pour un site de rencontre … Se mettre à la place de quelqu’un, se mettre à la place d’une personne « d’un certain âge », se mettre à la place d’un homme … « Se mettre à la place » a pris ce jour-là un sens très concret !

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

Mon travail, qu’il s’exerce par le biais de la biographie, de l’écriture pour autrui, de la correction de texte ou de l’animation d’atelier d’écriture, je le vois comme un service, au sens très noble du terme et c’est ce qui me plaît énormément. Par l’acte d’écriture, je fais aboutir des projets, des rêves, des ambitions. Je souhaite simplement voir encore et encore la joie de mes clients dont l’idée, le brouillon, le récit est devenu un objet dont ils sont heureux et fiers.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Je consulte assez régulièrement le site de Sophie Gauthier : https://www.contentologue.com/  dont j’apprécie beaucoup le ton, dynamique et humoristique. On y parle « écriture » et on y trouve une fraîcheur qui peut balayer la fatigue des fins de semaines chargées !

Coordonnées de votre cabinet :

Logo rond blanc Marie Vicat VICAT_Marie_Atelier_Ecriture 06 74 00 83 89
contact@marievicat.fr
www.marievicat.com

 

La Professionnelle du mois – Ingrid Servaes

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai débuté mon activité de rédactrice et d’écrivain public en août 2019.
Disposant d’une expérience de près de 15 ans en rédaction, j’ai souhaité mettre mes compétences en création, optimisation et correction de tous types de contenus au service des entreprises, des collectivités, des associations mais également des particuliers. Je les accompagne dans la construction de contenus rédactionnels de qualité, pertinents et authentiques.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

Je propose diverses prestations autour de l’écriture : la rédaction de documents de communication (journaux d’entreprise, plaquettes, publirédactionnels, communiqués de presse…), la rédaction web (textes pour des sites internet, des blogs, etc.) et du conseil en stratégie de contenu. J’ai une solide expérience dans le domaine du logement, de la santé et du sport mais je reste polyvalente et je peux prendre en charge toutes sortes de demandes.

Parallèlement, je propose des permanences d’écrivain public aux collectivités et centres sociaux ainsi que des ateliers d’écriture et de création d’un journal afin de permettre à tous de renouer de manière durable avec l’écrit.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes principaux clients sont des petites et grandes entreprises dans tous les secteurs d’activité ainsi que des associations. J’espère pouvoir proposer très prochainement mes services de rédaction à des collectivités locales.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

J’aimerais développer des prestations de relecture et de correction de documents mais également de transcription, comptes rendus et de synthèses pour permettre à mes clients de disposer de documents professionnels irréprochables.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

J’ai vu le domaine de la communication éditoriale se transformer ces dernières années : l’humain y est de plus en plus au cœur des préoccupations. On s’oriente désormais vers des contenus de plus en plus qualitatifs, informatifs, inspirants et réellement différenciants.  L’heure n’est plus à la production et à la consommation massive de contenus mais à la sobriété éditoriale. On parle désormais de contenu à valeur ajoutée, de slow content, de communication responsable, etc. Les rédacteurs sont de plus en plus à même de satisfaire ces nouvelles exigences.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

Etant prestataire en écriture depuis peu de temps, je n’ai jamais eu de demandes réellement hors du commun.

Toutefois, la démarche d’écriture pour une personne est très particulière et c’est pourquoi j’espère que le métier d’écrivain public me permettra de faire de belles rencontres et de répondre à des demandes essentielles et utiles pour mes clients.

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

J’aimerais à long terme développer des ateliers d’écriture et de création d’un journal, notamment à destination des publics spécifiques et des jeunes.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Vous pouvez retrouver l’ensemble de mes prestations ainsi que de nombreux conseils sur mon site web : https://www.ingrid-redaction.com

Vous pouvez également me retrouver sur les réseaux sociaux :

Linkedin https://www.linkedin.com/in/ingrid-servaes/

Facebook https://www.facebook.com/IngridServaesRedaction

Twitter https://twitter.com/iservaes

Instagram https://www.instagram.com/ingridredactrice

Coordonnées de votre cabinet :

Ingrid Servaes

contact@ingrid-redaction.com

06 89 19 20 66   Ingrid-redaction.com

  02.20 Ingrid Servaes Logo

La Professionnelle du mois – Marie Huguenin-Dezot

publié le dans Informations, PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

En 2009.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

Rédaction de biographies de A à Z, accompagnement à l’édition de récits de vie ou de biographie…

Relecture et correction professionnelle de tous documents personnels ou professionnels : thèses, mémoires, rapport de stage, documents commerciaux, romans, essais…

Animation d’ateliers d’écriture dans diverses structures (EHPAD, maisons de retraite, établissements spécialisés, lycées, écoles et auprès d’adultes désireux simplement d’écrire pour eux et pour le plaisir.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille surtout avec des particuliers (80% de mon C.A.).

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

Pas pour l’instant, mais je suis ouverte à toutes propositions.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

« La rédaction d’une lettre que mes enfants liront le jour de mon enterrement. »

 Cela s’est terminé par « Confidence à mes enfants », un livret de 70 pages environ dans lequel ma cliente parlait ouvertement à ses enfants. Depuis, elle va beaucoup mieux et a renoué avec ses enfants.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Vous pouvez retrouver mes activités sur mon site Internet : latelierdecriture.fr et sur la page Facebook : @latelierdecritures

Coordonnées de votre cabinet :

Marie Huguenin-Dezot

11, chemin de la Chausse

33360 Camblanes-et-Meynac

Tel : 06 23 40 47 49        mariehuguenin@me.com . image002 01.20 Marie Huguenin Dezot

Marie Huguenin Dezot

La Professionnelle du mois – Danielle Gaudry

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Mon activité a démarré en novembre 2012. C'est ma passion pour la langue française qui s'est concrétisée après une quinzaine d'années de travail dans le secrétariat. J'ai alors effectué par correspondance, la formation "Écrivain public" du CNED.

Quelles sont les principales prestations que vous avez développées dans le cadre de votre activité ?

J'ai un panel de prestations assez varié. Le soutien en Français m'a permis de bien démarrer…En même temps, la demande la plus courante concernait les CV et lettres de motivation, puis les courriers administratifs, les lettres de réclamation, les plaintes aux services publics. Ensuite, j'ai développé l'aide à la VAE (correction et mise en page), et la correction de mémoires d'étudiants. Récemment, j'ai corrigé deux romans, dont l'un est paru.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille essentiellement pour des particuliers, tant à mon domicile que par le biais d'Internet, qui me permet de toucher un plus grand nombre de clients. J'ai reçu des demandes de correction par des gens qui habitent l'Alsace, le Rhône, la région parisienne. J'ai même eu une Américaine qui m'a contactée depuis San Francisco.

Prévoyez-vous de développer, à plus ou moins long terme, de nouvelles prestations ?

Dans le cadre du développement de mon activité, je viens de terminer une formation de biographe, afin d'améliorer mes compétences dans ce domaine. J'avais déjà effectué une biographie pour une société basée à Blois, et cette prestation m'avait séduite par la richesse des échanges, et des émotions qu'elle procure. D'autre part, cela permet de compléter ses connaissances en faisant des recherches sur Internet pour replacer les événements dans leurs contextes social et historique.

Si vous voyez votre métier se transformer, comment l’imaginez-vous évoluer à plus ou moins long terme ?

La demande de rédacteurs WEB est de plus en plus importante, ce qui m'a conduite dernièrement à entamer une formation dans ce domaine. Je suis surprise par la complexité de ce nouveau métier, aux codes bien différents de l'écriture habituelle.

D'autre part, je constate que le métier d'écrivain public attire de plus en plus de monde, et je considère que c'est un risque pour la qualité des écrits, ainsi que pour le sérieux de la profession. J'espère que celle-ci sera de mieux en mieux encadrée, afin d'éviter cette concurrence déloyale de personnes qui se proclament écrivains publics, sans avoir suivi de formation, et sans être déclarés.

La demande la plus insolite ou la plus touchante qui vous ait été faite ?

Difficile de choisir… J'en ai eu plusieurs.

Un Monsieur âgé, veuf, m'a demandé de saisir en informatique une lettre manuscrite de sa petite‑fille, écrite à l'attention de sa grand-mère décédée depuis peu. La voix remplie d'émotions de ce grand-père était vraiment touchante. Il voulait quelque chose d'original. J’ai ajouté des images, une jolie écriture, de la couleur pour le fond et le texte. J'ai su par la suite que cette lettre avait été encadrée et apposée au mur de la chambre de la demoiselle.

Une dame m'a demandé d'écrire l'histoire de son premier amour. Elle avait eu la surprise de recevoir un appel téléphonique de son amour de jeunesse, qu'elle n'avait pas revu depuis 50 ans... Elle avait quitté la Tunisie à l'âge de 18 ans, sur un coup de tête, suite à ce chagrin d'amour, et n'y était jamais retournée. Et pour la première fois depuis 50 ans, elle a pris l'avion pour la Tunisie…

Avez-vous des ambitions particulières que vous aimeriez développer grâce à l’écriture ?

J'aimerais communiquer davantage avec des confrères et consœurs, afin de rompre mon isolement, et éventuellement participer à des ateliers d'écriture dans ma région, proposer une permanence à la mairie de ma commune, comme cela se pratique de plus en plus.

Un site Internet, une information, un article que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

www.narrovita.fr/biographe/danielle-gaudry

Ma page Facebook : Danielle Gaudry biographe

Coordonnées de votre cabinet :

Danielle GAUDRY

13, avenue de la République

71200 LE CREUSOT

06 62 54 98 93 - * sos.ecrivainpublic@gmail.com 

 12.19 Logo Danielle Gaudry12.19 Danielle Gaudry