Archives du mot-clé biographie

Sarah Patier Kangni à Néris-les-Bains, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

 

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je l’ai ouvert en juin 2014 pour un unique client ! Je travaillais encore à l’époque comme journaliste pour un quotidien régional quand un maître en arts martiaux m’a demandé de l’accompagner dans la rédaction de sa biographie.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Je n’ai pas fini de les développer. L’Écriture est un filon. On me confie des tâches rédactionnelles pour des sites web ou pour l’élaboration de dossiers de Presse. Je forme du personnel d’entreprise sur le courrier professionnel. Je vais m’atteler à l’écriture d’un livre de contes avec des enfants.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

J’ai l’impression de ne pas forcément faire les choses dans l’ordre, mais ce sont les ateliers d’écriture que je rêve de mettre en place. Mais avec une tonalité particulière. Je cherche…

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Ce sont des associations et des professionnels.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Sans aller jusqu’à parler de problème, mais la réalité du métier renvoie souvent au hiatus entre ce que le client voudrait ou rêve d’obtenir et la surprise qu’il a de découvrir sur un devis que le travail d’écriture sérieux est long, avec un coût.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ? Et la plus touchante ?

Je n’ai pas eu de demande insolite, touchante non plus. Pour l’instant.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

En préparant un voyage, j’ai découvert le site http://worldwildbrice.net/. Ce jeune homme parcourt l’Asie et partage ses découvertes. La subjectivité est revendiquée, bien sûr, mais elle est suffisamment subtile pour la rendre attachante. Il réussit littéralement à vous embarquer dans ses périples, photos sublimes à l’appui et pourtant, l’exercice stylistique n’est pas si simple que cela.

Logo Sarah Patier KangniCoordonnées de votre cabinet

SPK/ Sarah Patier Kangni

15 Bis rue Voltaire

03310 Néris-les-Bains

07 85 51 61 52

http://www.facebook.com/spk108

Edwige Clément à Bessines, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

photo E. ClementQuand avez-vous ouvert votre cabinet ? 

 En janvier 2013.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ? 

Les biographies.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ? 

J'envisage de développer la calligraphie et les prestations internet.

Qui sont vos principaux clients ?

Il s'agit principalement de particuliers.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Me faire connaître.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Ecrire une biographie en ayant comme unique base documentaire : des photos.

Et la plus touchante ? 

Travailler sur une biographie d’une personne handicapée dans un cadre thérapeutique.

Coordonnées de votre cabinet 

Cabinet La Plume Facile

Edwige CLEMENT, écrivain public

10 rue de Bellevue

79000 BESSINES

www.la-plume-facile.fr

contact@la-plume-facile.fr

Tél. 06 95 03 32 03

Véronique Bonhomme à Elancourt, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je me suis installée en janvier 2008, en complément d'une activité salariée que je n'ai pas encore réussi à totalement abandonner (j'ai pris un temps partiel pour création d'entreprise, j'ai ensuite dû reprendre mon activité salariée à temps plein en exerçant le soir, le week-end et pendant mes congés ; je viens seulement de dégager un nouveau temps partiel pour avoir plus de temps pour l'activité d'écrivain public)

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Je me partage entre la rédaction de lettres (aussi bien administratives, de réclamation, de motivation..), de discours, la correction de documents (pour des étudiants, des particuliers, des salariés en surcroît de travail...) la transcription de comptes rendus et la mise au point de biographies.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je souhaite animer des ateliers d'écriture (après avoir été participante à des tels ateliers en tant "qu'élève" pendant de nombreuses années).

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes principaux clients sont des particuliers (pour les lettres, les discours, les biographies, les corrections de documents) et je travaille actuellement pour une entreprise (PME) qui me sous-traite la transcription de comptes rendus de réunions.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Les problèmes rencontrés sont :

  • le manque de clarté des demandes des clients (pour les corrections, par exemple, il est arrivé que le client continue de travailler sur son document pendant que j'effectue les corrections et m'expédie un second projet ne tenant pas compte des corrections déjà effectuées et envoyées ; il arrive également que le plan du document soit modifié de nombreuses fois)
  • le manque d'organisation des clients (il arrive régulièrement que les étudiants me demandent de corriger leur mémoire quelques jours avant la remise de celui-ci)
  • voire le manque de respect des clients. Cette semaine un client récurrent depuis plusieurs années, m'a expédié un SMS à 22h15 en me demandant de corriger un document de 17 pages pour une réunion qu'il avait le lendemain matin ! Ceci me permet d'aborder la notion de "limites" qu'il convient de fixer aux clients avec diplomatie, mais fermeté !
  • en particulier dans les biographies, le manque de coordination entre les payeurs est les héros de la biographie (payeurs qui souhaitent imposer leur point de vue différent de celui qui fait l'objet de la biographie ou qui contestent le temps passé sur lequel ils n'ont pas d'information réelle, n'étant pas présents lors de l'interview)
  • des problèmes de paiement qui m'obligent, par exemple, cette année à être très scrupuleuse pour les demandes via internet afin d'éviter de travailler bénévolement !

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Un discours de mariage... qui va être lu par la mariée, afin de remercier ses amis qui l'ont soutenue pendant les années "de galère" (habituellement ce sont les parents ou les amis qui me demandent de rédiger de tels discours).

Et la plus touchante ?

Tous les discours sont touchants, ainsi que certaines lettres (une lettre de parents au médecin de leur enfant avec lequel la communication était rompue, par exemple). Le discours funèbre que deux filles souhaitaient lire lors des obsèques de leur père est également un souvenir très touchant.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

J'ai beaucoup apprécié le film Un homme idéal : l'écriture est au cœur de ce thriller que l'on peut analyser sous différents angles. Le héros du film devient célèbre en recopiant le cahier écrit par un homme décédé qui avait tenu une sorte de journal pendant la guerre d'Algérie. Malgré sa célébrité et une vie de rêve qui accompagnent sa réussite basée sur le mensonge, il ne retrouvera l'inspiration qu'en situation d'urgence, alors qu'il est sur le point de tout perdre : sa notoriété, son honneur, sa liberté et la femme qu'il aime. Je choisis d'évoquer ce film sous l'angle de l'écriture, car, à mon sens, l'écriture est toujours plus efficace lorsqu'elle est "dans l'urgence", voire dans l'évidence. J'ai régulièrement retrouvé cette sensation en exerçant mon métier d'écrivain public.

Coordonnées de votre cabinet

Véronique Bonhomme

11/13 Rue de Bruxelles

78990 ÉLANCOURT

www.votreplume.com

Tel. 06 67 79 08 23

Marie-Odile Flambard à Pechabou, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai démarré mon activité d’écrivain public le 12 octobre 2000 au sein d’une coopérative d’activités. Deux ans et demi plus tard, JeTePrêteMaPlume est devenue une association.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

En tant qu’écrivain public, je réalise tout ce qui est rédaction, correction ou réécriture de toutes sortes de documents, du courrier au roman, en passant par des articles, des poèmes, etc.

L’essentiel de mon activité est consacré au travail de biographe, j’ai beaucoup de plaisir à accompagner mes clients, et bien souvent leur famille, dans l’écriture de leur récit de vie ou histoire familiale.

J’anime également des ateliers d’écriture dans des médiathèques, maisons de retraite ou autres structures, pour tous publics.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Le métier de biographe auprès de personnes gravement malades. Avant d’être écrivain public biographe, j’étais infirmière, et il me semble que tous mes choix professionnels ont été faits dans cet objectif.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Des particuliers pour les prestations d’écrivain public et de biographe, des collectivités pour les ateliers d’écriture (médiathèque, maisons de retraite, écoles...)

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

La difficulté à avoir une activité régulière et à trouver sans cesse de nouveaux clients.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Une dame m’a demandé d’écrire l’éloge funèbre de son père qui n’était pas encore décédé. Elle craignait, le moment venu, sous le coup de l’émotion, de ne pas avoir les idées assez claires pour exprimer tout ce qu’elle tenait à dire de son père et de son amour pour lui.

Et la plus touchante ?

Parmi bien d’autres, la même dame qui m’a rappelée deux ans plus tard pour me dire « Papa est toujours là, mais aujourd’hui, j’ai besoin de vous pour écrire un texte pour mon mari qui vient de mourir subitement. »

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Le site de JeTePrêteMaPlume, tout juste refait : http://jetepretemaplume.fr/

Coordonnées de votre cabinet

Cabinet d’écrivain public JeTePrêteMaPlume

3 rue du Soleil Levant 31320 Pechabou

Tél. : 06 85 39 41 50

Courriel : info@jetepretemaplume.fr

Site web : www.jetepretemaplume.fr

Géraldine Couget à Metz, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Après plus d’une quinzaine d’années d’activité de journaliste (principalement d’entreprise) et six ans dans l’édition (en tant que correctrice freelance), j’ai décidé en 2012 d’ajouter une corde à mon arc en devenant biographe de particuliers et rejoignant le réseau NPI (Nègres Pour Inconnus). Puis en janvier 2013, j’ai obtenu l’agrément de l’Académie des Écrivains Publics de France (AEPF) et suis devenue écrivain public. Depuis septembre 2014, j’exerce toutes mes activités rédactionnelles à Metz.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Outre les tâches « classiques » d’un écrivain public, j’ai une expertise dans la rédaction de contenus institutionnels et de livres, non seulement en tant que biographe, mais aussi en tant que nègre. J’ai ainsi écrit deux livres (sur le thème de l’entrepreneuriat féminin et de la progression des femmes en entreprise aux postes à responsabilité) pour le compte d’un client. Ces deux ouvrages sont parus chez Eyrolles en 2014. Étant correctrice professionnelle depuis 2006 pour Eyrolles, j’ai aussi un savoir-faire à proposer en la matière à ma clientèle.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

J'ai des projets, notamment de formation à la communication en entreprise, d'une part, et d'aide administrative aux TPE d'autre part, mais ils sont encore au stade de la réflexion.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Ce sont principalement des particuliers et des professionnels.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Il n’est pas évident de trouver des clients et de « se vendre » (une expression que je n’aime pas…). Aujourd’hui, le « marketing de soi » a le vent en poupe, surtout avec les réseaux sociaux. J’essaie toutefois de tirer mon épingle du jeu sans en faire trop, en étant présente et active sur Viadeo, LinkedIn, Facebook et bien sûr via mon propre site.

Par ailleurs, il n’est pas aisé de faire comprendre aux prospects qu’un écrivain public ou conseil en écriture est un professionnel dont les prestations sont rémunérées. Public ne signifie pas gratuit ! J’ai observé cet écueil surtout chez certains particuliers.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Me demander de compiler plus de vingt ans de dossiers sur les problèmes psychiatriques d’un patient, qui voulait en faire un livre ! Ou encore de recueillir le récit de difficultés sexuelles de toute une vie. Deux propositions que j’ai déclinées…

Et la plus touchante ?

Réaliser la biographie d’un homme atteint d’un cancer incurable. Cette demande m’a été formulée par sa fille unique, qui voulait à tout prix garder une trace de son père avant qu’il ne soit trop tard. Nous n’avons eu le temps de nous voir que deux fois avec ce monsieur, qui a fait un effort conséquent sur lui-même — sans doute par amour filial — pour raconter toute sa vie (sans doute avec beaucoup d’ellipses…). Cinq jours après notre second rendez-vous, ce monsieur décédait. Sa fille a été très émue de lire les quelques pages retraçant soixante-dix ans d’existence et m’a même demandé de lui envoyer le fichier mp3 de nos entretiens.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

J’écris régulièrement sur mon site (www.geraldine-couget.com) où j’alimente trois rubriques : « Bio Flash » (des biographies résumées de personnes connues et moins connues qui m’intéressent), « Secret des mots » (l’étymologie cachée de mots et d’expressions) et « Événements » (l’actualité du livre et de la littérature).

Je suis trilingue anglais - français - hongrois, de double nationalité française et hongroise. J’ai vécu en Bolivie et aux États-Unis.

En octobre 2014 est paru aux éditions Baudelaire un livre écrit pour une cliente, Le tortionnaire de mon âme (http://www.editions-baudelaire.com/product.php?id_product=1400). Le travail d’écriture de cet ouvrage m’a beaucoup marquée et permis de rencontrer une personne courageuse et déterminée à s’en sortir par le pouvoir de l’écriture. Grâce à notre collaboration, ma cliente m’a dit qu’elle ne se sentait plus coupable de ce qui lui était arrivé, mais bien victime !

Coordonnées de votre cabinet

11 rue de la Tête d’or

57000 Metz

06 81 99 22 26

geraldinecouget@orange.fr

Caroline Reys à Sélestat, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

C. Reys

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je me suis déclarée écrivain public sous le statut d’autoentrepreneur en septembre 2011, au moment où, pour la première fois de ma vie, je ne participais plus à la rentrée scolaire.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Professeur de Lettres, je continue à donner des cours particuliers. Je suis en charge de l’animation régulière de 3 sites internet. J’écris des CV et des lettres de motivation, et concomitamment à l’obtention de mon agrément par l’Académie des Écrivains Publics de France, je me suis lancée dans un important travail biographique.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je voudrais décrocher un marché public de correction d’articles et de documents culturels.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Jusqu’à présent, je n’ai travaillé que pour des particuliers et des agences de presse.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Mon problème, c’est la quantité de productions que je fais à titre gratuit pour les associations dont je suis membre …

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

J’ai composé pas mal de discours de remises de décorations diverses, et on m’a sollicitée pour le discours inaugural d’un colloque scientifique de niveau universitaire. N’ayant pas la maîtrise du sujet, j’ai proposé quelque chose de littéraire et poétique, ce qui a été très apprécié.

Et la plus touchante ?

J’ai une élève japonaise qui est arrivée en France avec deux mots de vocabulaire : « Bonjour » et « Merci » ; depuis 3 ans, je lui fais découvrir notre culture en même temps que notre langue et cela donne lieu à des révélations qui sont souvent très touchantes.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

J’ai eu beaucoup de plaisir à parcourir les publications de ce site : même si elles nous ramènent à une triste réalité, on y garde le sourire …

http://bescherelletamere.fr/page/2/

Coordonnées de votre cabinet

REYS PUBLICA

1 boulevard du Maréchal Leclerc 67600 Sélestat

http://www.reyspublica.fr/

Olivier Durrande à Nantes, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

Photo O. Durrande

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Le 7 octobre 2011.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Initialement, correction de travaux universitaires, courriers administratifs ou personnels, ateliers rédactionnels en EHPAD.

Depuis ma formation HIVIF à l’université de Nantes, je renforce mon offre d’un volet biographique.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je voudrais arriver à convaincre les collectivités de la pertinence de mettre en place des permanences d’écriture publique.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

En nombre, essentiellement des particuliers ; quelques institutions aussi. Mais en chiffre d’affaires, les importances respectives de ces pôles sont comparables.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

La solitude, toujours un peu, l’inertie des structures municipales quand il est évoqué la question des permanences.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

De la part d’une étudiante en sociologie, la proposition de réaliser un de ses devoirs (pour le surlendemain, par ailleurs). Elle m’invitait à aller puiser dans Wikipédia pour en trouver la matière, et était prête à y mettre le prix ! J’ai décliné.

Et la plus touchante ?

Un étudiant comorien, allophone et isolé en France, qui ne pouvait pas me proposer plus de vingt-cinq euros pour que je l’aide à rédiger son mémoire de fin d’école d’architecture.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

La campagne de recrutement de la neuvième promotion du diplôme universitaire Histoires de vie en formation (formation continue, université de Nantes) est ouverte. Si elle demande beaucoup d’implication - plus de 250 heures de formation réparties sur deux ans -, elle constitue, de mon point de vue, une intéressante formation théorique à l’activité biographique.

Coordonnées de votre cabinet

logo O. Durrande

 

 

 

ECRIT SERVICE CONSEIL, 14 rue de la Victoire, 44300 Nantes.

06 38 12 39 59

contact@ecritserviceconseil.fr

www.ecritserviceconseil.fr

Françoise Pawlick à Lieusaint, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

 

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai profité de la mise en place du statut d’autoentrepreneur dès février 2009.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Mon souhait au départ était surtout de réaliser des biographies, récits de vie ou romans familiaux. Ce créneau est devenu malheureusement très convoité et les demandes du public assez limitées, en tout cas dans mon secteur géographique.

Je me suis donc orientée vers des activités du métier plus techniques : dans une première vie en effet, j’ai, au sein de l’entreprise, été la spécialiste des comptes rendus de comités d’entreprise et j’ai « osé » postuler pour une mission de ce type. Ce fut un peu difficile au départ, je dois l’avouer, mais voilà trois ans que je pratique et que la satisfaction est réciproque tant du côté de l’entreprise que du mien. J’assiste donc à toutes les séances de comités d’entreprise et de CHSCT, je prends des notes en sténo tout en enregistrant, et je retranscris ensuite la quasi-totalité des débats, ce qui m’occupe chaque mois un nombre d’heures conséquent !

L’occasion m’a été donnée également de tenir des permanences d’écrivain public en mairie, expérience que je ne regrette pas du tout, et que je suis prête à renouveler.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Oui, des ateliers d’écriture (en maisons de retraite par exemple) et développer l’activité de biographe.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Essentiellement des particuliers, ainsi qu’une entreprise et une association (mais pour de la formation).

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Le temps des trajets souvent (non rémunérés !), quelques difficultés à « démarrer » réellement avec un particulier qui hésite beaucoup à se lancer dans l’écriture de sa vie.

Parfois aussi (souvent) des difficultés à rester ferme, et à mettre des limites aux demandes (ainsi, une dame me demande de l’aider à corriger un mémoire, puis un rapport, puis un autre... Le premier contact dure deux heures, nous échangeons plusieurs fois par mail, elle revient pour un second entretien de deux heures et me fait un chèque de…50 € !)

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Corriger des textes érotiques, ou bien rédiger pour un client des contes très surréalistes…

Et la plus touchante ?

Une cliente qui m’a confié une cinquantaine de cassettes audio enregistrées par elle-même et autant de cahiers de journaux intimes, mêlant tous ses déboires et souffrances assortis de longs essais philosophico-religieux, des prières, des chants…cliente vivant en province que j’ai vue deux fois : lors de ma seconde visite, j’ai cru assister une personne en fin de vie, en train d’agoniser…

Coordonnées de votre cabinet

Au Fil des Lettres…Au Fil de la VieF. Pawlick

Françoise PAWLICK

31, rue du chêne prieur

77127 LIEUSAINT

courriel: francoisepawick@gmail.com

mobile : 06 09 60 00 11

 

 

 

Véronique Chiapello à Nice, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert mon cabinet en janvier 2010.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Au fil des années, j’ai développé plusieurs activités du travail d’écrivain public qui me passionne, car il repose sur l’échange, le contact et la confiance mutuelle.

J’ai tout d’abord développé l’écriture de biographies auprès de particuliers dans tout le département des Alpes-Maritimes.

Par ailleurs, une longue expérience en tant que chef de projet en événementiel et en communication m’a donné la culture de l’entreprise et le goût de la rédaction. J’interviens toujours auprès d’entreprises pour la rédaction de documents destinés à leur clientèle.

Enfin, mon activité de coach auprès d’étudiants en école de commerce m’a rendue particulièrement performante dans la mise en valeur des individus en recherche d’évolution professionnelle (courriers destinés aux entreprises: CV, lettres de motivation et autres…)…

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Pas pour le moment, mais je reste à l’écoute.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes principaux clients sont des entreprises et des particuliers.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Sans doute le manque de réunions ou d’échanges entre collègues…

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Il est difficile de choisir une seule demande insolite. En effet, dans ce métier les demandes sont très souvent particulières…

Et la plus touchante ?

J’ai eu la chance d’écrire la biographie d’une dame centenaire. Sa joie de vivre, sa gaieté et les attentes de ses petites-filles… C’est une expérience exceptionnelle et touchante ! Ceci dit, chaque biographie est une aventure humaine enrichissante tout comme chaque rendez-vous d’écrivain public …

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon site internet : http://www.chiapello.net

Coordonnées de votre cabinet :

Véronique ChiapelloVéronique Chiapello CV

Apogée B1, 51 Corniche Fleurie

06200 Nice

Tél. : 06 61 70 00 71

Courriel : veronique@chiapello.net

Site internet : http://www.chiapello.net

 

Chrystelle Chevalier à Paris, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

Photo

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai créé mon activité le 17 novembre 2011.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Je propose de nombreuses prestations mais j’interviens le plus souvent dans le cadre de la rédaction de courriers administratifs, de CV et lettres de motivation, ainsi que pour des corrections de romans ou mémoires.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je souhaiterais mettre en place des ateliers d’écriture et réellement lancer mon activité de biographe.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Actuellement, je travaille surtout pour des collectivités (à environ 90%). Dans une moindre mesure, j’interviens auprès de professionnels et de particuliers.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Il s’agit avant tout de problèmes de (re)connaissance de notre métier, d’où une obligation d’expliquer souvent que mon activité n’est pas bénévole, que c’est bel et bien mon métier. Ensuite, viennent les difficultés pour se faire régler dans les temps.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Une doctorante m’a carrément demandé d’établir le plan de sa thèse et de rédiger celle-ci ! J’ai essayé de lui faire comprendre que c’était SA thèse et qu’il fallait bien qu’elle y consacre un minimum de temps. Elle ne m’a pas rappelée…

Et la plus touchante ?

Une femme dont le mari était mourant et brouillé depuis des années avec son fils m’a demandé de rédiger un courrier à une personne qu’elle pensait être ce fils pour lui permettre de revoir son père une dernière fois.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon site ! memoscrib.com

Coordonnées de votre cabinet

Logo MemoscribJe n’ai pas de cabinet à proprement parler, je travaille au domicile de mes clients ou par mails interposés. Mais on peut me joindre par téléphone (06 34 74 97 07) ou par mail (memoscrib@laposte.net).