Archives du mot-clé secrétariat

Joëlle Labussière à Suresnes, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

En fin d’année 2008.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Presque essentiellement des mémoires de vie. Je corrige aussi quelques thèses ou rapports. Je travaille aussi pour une petite entreprise (factures, correction de courriers, etc.).

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

En juin 2017, j’ai suivi la formation Voltaire pour devenir également formateur en orthographe.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Particuliers essentiellement.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Délais de paiement. Négociations parfois difficiles. Difficultés de prospection.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

La biographie d’une femme quittant un travail rémunérateur et qui lui plaisait pour devenir agricultrice en région parisienne (apicultrice, éleveuse de poules et culture de fruits rouges, etc.) mais elle voulait écrire non pas un témoignage, mais le faire sous forme de roman. Elle a abandonné en cours de route, son emploi du temps et des problèmes familiaux l’en ont empêchée.

Et la plus touchante ?

Un père voulant faire la connaissance de son fils qu’il n’avait jamais vu, tout en sachant son existence, mais rejeté par la famille pour diverses raisons.

Coordonnées de votre cabinet

Joëlle LABUSSIERE 7, avenue du Maréchal juin 92150 SURESNES.

joellelabussiere@aol.com

Christophe Foussard à La Chapelle Laurent, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

photo C. FoussardQuand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Mon cabinet a ouvert en octobre 2016.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

J’ai développé essentiellement le secteur social de notre métier : réaction de courrier privé, administratif, professionnel ; constitution et suivi de dossiers administratifs ; formalités après décès (les gens sont souvent démunis face à l’ampleur des démarches) ; CV et lettre de motivations.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Dans le prolongement de ce que j’ai déjà entrepris, je projette de signer des conventions avec diverses associations caritatives afin de mettre en place des permanences. Des bénévoles de ces associations souhaitent un appui professionnel.

Je souhaite aussi développer le secrétariat externalisé pour les TPE et les agriculteurs basés sur le territoire de Hautes Terres communauté regroupant les anciennes communautés de communes du Cézallier, du Pays de Murat et du Pays de Massiac.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

À l’heure actuelle, essentiellement les particuliers.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Dans notre territoire très rural, la principale difficulté est de faire connaitre mon activité au plus grand nombre. Il faut multiplier les canaux d’information. Ensuite il me faut expliquer ce qu’est un écrivain public et son utilité dans notre époque numérique et surtout que le service est payant.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon site Internet : www.laplumedeshautesterres.fr

Coordonnées de votre cabinet

Christophe FOUSSARD, Écrivain public

Le Bourg - 15500 La Chapelle Laurent

06 44 06 04 83 - conseil-ecriture-15500@orange.fr

Un accueil à la Cocotte Numérique 4 rue du Faubourg Notre Dame 15300 Murat (2°étage de la maison des services - espace de coworking).

Catherine Bois-Celma à Strasbourg, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert mon cabinet le 01.07.2012. Ce projet me tenait à cœur depuis longtemps et j’avais un réel besoin d’indépendance. Dans un premier temps, j’ai commencé ma nouvelle activité d’écrivain public sous l’enseigne DISPOPLUME tout en continuant mon activité salariée (temps partiel de 28 heures) en tant qu’assistante de direction. Cela m’a permis de démarrer mon activité progressivement jusqu’en octobre 2013, date à laquelle j’ai démissionné pour me consacrer entièrement à ce beau métier qu’est écrivain public.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Pour les particuliers :

  • Correction (orthographe, syntaxe, contenu)
  • Réécriture
  • Aide et assistance aux démarches et formalités administratives
  • Rédaction de CV et lettre de motivation

Pour les professionnels :

  • Secrétariat, assistance administrative
  • Retranscription

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Non, pas pour l’instant, mais je reste ouverte à une opportunité si cela peut rendre service à mes clients.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Comme je l’ai indiqué plus haut, mes clients sont essentiellement :

  •  des particuliers : actifs, retraités, étudiant, personnes en recherche d’emploi
  • des professionnels : petites entreprises, professions libérales.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

J’ai souvent l’impression que notre profession est méconnue. Bien des personnes me disent qu’elles ne connaissaient pas notre métier et que c’est une connaissance qui leur en a parlé.

Il est par ailleurs très difficile de gagner correctement sa vie en se limitant à la simple activité d’écrivain public. En effet, les particuliers ayant besoin de nos services se tournent plus facilement vers des associations ou personnes bénévoles. Les tarifs que j’applique paraissent parfois élevés aux personnes ayant des revenus modestes. Il est donc nécessaire de se tourner vers les professionnels qui ont davantage de moyens financiers.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Je ne sais pas vraiment si l’on peut qualifier cette demande d’insolite, mais j’ai été contactée par un homme qui avait fait de la prison et qui souhaitait écrire un récit sur sa vie carcérale. Jusque-là tout va bien… mais il a insisté pour décrire tout particulièrement les pratiques sexuelles des prisonniers en utilisant des termes très crus. Il avait l’air « obsédé » si je puis dire, et j’ai dû mettre un terme à cette expérience avant même qu’elle ne commence.

Et la plus touchante ?

La demande la plus touchante que j’ai reçue est et restera, je le pense, celle d’un jeune homme atteint du cancer. Il se savait condamné, mais gardait un moral et une sérénité à toute épreuve. Il avait écrit un récit pour parler de sa courte expérience de la vie et de son ressenti. Il désirait que je le relise pour le corriger et l’organiser. Nous nous sommes parlé plusieurs fois au téléphone. Le courant passait bien entre nous. Il m’a envoyé son écrit par mail. Mais, avant même que j’aie commencé la lecture, je n’ai brusquement plus reçu de nouvelles. J’ai su par sa petite amie qu’il était décédé.

En aparté, je dirais que je m’épanouis réellement au contact des personnes qui viennent me voir. J’aime créer une relation de confiance entre nous qui me semble indispensable. Chacun et chacune a son problème, sa petite histoire, et est content de trouver une personne qui soit à son écoute et qui puisse l’aider. Comme je le dis souvent, un écrivain public est aussi un peu un « psychologue », car il arrive souvent que certaines personnes, une fois en confiance et à l’aise, se libère en parlant ouvertement de sa vie.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Pour l’instant, je n’ai rien à vous communiquer. Mais, je ne manquerai pas de le faire si cela me paraît pertinent.

Coordonnées de votre cabinet

Catherine BOIS-CELMACatherine Bois Celma

DISPOPLUME

32 rue René Laennec

67200 STRASBOURG

Tél. : 06 72 77 93 97

Email : contact@dispoplume.com

Site internet : www.dispoplume.com