Archives du mot-clé relecture

Sylvie Tisserant à Thorigny-sur-Marne, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je ne travaille pas en cabinet, mais en portage salarial avec AUTONOMIA. J’ai commencé en mars 2016.

 

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Je suis conseillère littéraire :

  • Relecture et correction de manuscrits
  • Évaluation et analyse critique des premières pages des manuscrits
  • Organisation et animation d’ateliers d’écriture en ligne
  • Organisation de concours de textes

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Non (je suis fonctionnaire et je cumule mes fonctions avec cette activité de conseil littéraire en portage salarial). J’aimerais faire de l’édition, mais je verrai lorsque je serai à la retraite.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.) :

Les auteurs.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

L’absence de « publicité » autour de mon activité, et le fait que les auteurs ne veulent pas payer (trop) cher les prestations.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon site, ma page Facebook et les deux groupes que j’ai créé sur Yahoo pour les ateliers d’écriture (le premier concerne l’écriture d’un recueil de contes de fées, le second un recueil de nouvelles à partir d’un début d’histoire).

Les deux groupes que j’ai ouverts sur Yahoo pour les ateliers d’écriture :

Coordonnées de votre cabinet

Je travaille chez moi par internet : on peut me joindre par mail à sylvietisserantconseil@outlook.fr

 

Marie Jo Espin à Neublans-Abergement, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

Logo MJ Espin

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

En octobre 1994.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Rédaction, relecture, correction, dactylographie, mise en forme de textes, transcription de fichiers audio, pour tous publics, quel que soit le support. Composition en sous-traitance pour l’imprimerie. Traduction d’anglais en français.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Non, à moins qu’une opportunité dans mes cordes se présente ! En réalité, je n’ai jamais cessé de m’adapter et d’adapter mes logiciels à la demande du moment.

Qui sont vos principaux clients ?

À l’origine, je proposais aux entreprises mon expérience dans le domaine du secrétariat commercial et de la communication (dossiers de presse, mailings, catalogues…). Mais j’ai rencontré peu de besoins, de moyens ou simplement d’ouverture à l’idée de sous-traiter, exception faite d’une ou deux grosses structures qui m’ont ponctuellement confié quelques travaux.

Ma région est rurale, les très petites entreprises y sont nombreuses mais leurs besoins en secrétariat sont réduits et généralement assumés par le chef d’entreprise ou un de ses proches. Par contre, je dois régulièrement refuser des travaux de comptabilité et en expliquer la raison.

Je fais de la composition en sous-traitance pour une imprimerie, bien que les travaux de composition se soient raréfiés depuis que les clients fournissent eux-mêmes leurs fichiers.

Les particuliers ont des besoins ponctuels et ne permettent pas de constituer un portefeuille de clientèle. J’ai réalisé des biographies mais la plupart de mes clients sont âgés, avec des revenus assez faibles, ce qui ne leur permet pas d’investir beaucoup bien que l’envie soit là.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

J’ai souvent le sentiment que mes clients viennent d’abord chercher une oreille neutre et attentive et certains ont parfois des difficultés à « couper le cordon » une fois le travail terminé !

Je suis inscrite en chambre de métiers, mais je déplore que nos professions y soient si méconnues. Peut-être faudrait-il s’investir plus de ce côté-là ?

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Rédiger une oraison funèbre pour des personnes encore bien vivantes : le demandeur avait l’intention avouée de régler des comptes en pleine église et s’y prenait à l’avance…

Et la plus touchante ?

Un courrier aux services de l’immigration pour une jeune française mariée en Algérie depuis un an et qui désespérait de savoir quand son époux serait autorisé à la rejoindre en France.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Une page Facebook pour s’amuser avec la langue française : Projet Voltaire.

Un proverbe : « Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais. »

Coordonnées de votre cabinet

Marie Jo Espin / ADREST

24, route d’Authumes - 39120 Neublans-Abergement

Tél. 03.84.81.60.19

E-mail : ADREST@orange.fr

http://adrest.mariejo.espin.pagespro-orange.fr