Archives du mot-clé rédaction

Magali Revol à Romans-sur-Isère, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

photo M. RevolQuand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Octobre 2015, en microentreprise, le cabinet Ancrages.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Mes prestations d’assistance à l’écriture s’adressent aux particuliers, aux collectivités et aux entreprises. Correction, relecture et rédaction de tous types de documents. Rédactrice pour les entreprises en renfort ou à défaut de service de communication. Rédaction de courriers privés, administratifs et professionnels pour les particuliers. Rédaction de discours et hommages pour professionnels et particuliers. Travail sur la transmission par l’écriture de récits de vie et l’animation d’ateliers d’écriture autour du souvenir.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Très impliquée dans la mise en mots du vécu, des témoignages et du souvenir, je souhaite développer l’écriture des récits de vie, des biographies et des histoires de structures telles qu'entreprises, organismes et dynamiques locales. Créer une trace vivante et partagée entre le passé et le futur, mettre en valeur le lien entre les parcours individuels et collectifs et leur contexte historique.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Particuliers et entreprises drômoises.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Ayant ouvert mon cabinet depuis peu, les deux difficultés principales restent de réussir à se faire connaître auprès du plus grand nombre d’entreprises et de convaincre les collectivités de la nécessité de ne pas baisser les budgets dédiés aux écrivains publics.

La demande la plus touchante qui vous ait été faite ?

Écrire le récit de l’enfance d’une cliente comme une possibilité de trouver enfin un sens, un ordre, un fil rouge, pour en parler à ses proches. Par mon écoute extérieure et neutre, par mon écriture, aider la personne à prendre une distance sur ce qu’elle a vécu et à replacer les souvenirs les uns par rapport aux autres.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

logo M. RevolHttp://ep-ancrages.blogspot.fr

Coordonnées de votre cabinet

magalirevol@netcourrier.com

Elisabeth Chauvin à Saint-Léger-les-Vignes, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert mon cabinet en 2010, en étant hébergée dans un premier temps et pendant deux ans par une coopérative d’activités et d’emploi.

 

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Pour l’instant, mon activité se partage à parts égales entre la rédaction ou correction de biographies et la correction de romans et autres livres.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Oui, j’aimerais beaucoup, entre autres, transcrire des conférences et réaliser des travaux pour les entreprises.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes clients sont pour la plupart des particuliers.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

La difficulté principale que je rencontre est d’arriver à réaliser mes  travaux dans des délais me permettant de gagner ma vie correctement. Toutefois, au fil des expériences, je progresse et gagne régulièrement en efficacité. Mais je peux encore m’améliorer.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Je n’ai pas eu de demande particulièrement insolite.

Et la plus touchante ?

J’ai rédigé l’hommage funèbre d’une cliente très jeune, décédée de maladie. Elle avait 18 ans. Avant cela, j’avais rédigé un hommage à l’intention de ses deux jeunes sœurs à la demande de leur maman qui voulait les remercier de leur patience et de leur attitude, pleine de compréhension, face à la maladie de leur sœur.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Je signale l’existence d’un livre de Jean-Pierre Colignon sur le participe passé : Le participe passé, Tous les accords, d’abaisser à zyeuter, 959 verbes, chez Victoires éditions.

Ce livre est probablement le plus complet qui existe sur ce sujet. Il est composé au trois quarts d’une liste de verbes, presque exhaustive, avec, pour chacun, différents cas de figure dans lesquels on peut les rencontrer. Ainsi, plus la peine de se demander quelle question il faut se poser pour savoir comment accorder. Un outil très pratique et d’une grande utilité.

logo E. ChauvinCoordonnées de votre cabinet

Elisabeth Chauvin – 5, rue des Peupliers - 44710 Saint-Léger-les-Vignes (sauf exception, je ne reçois pas de clients chez moi.)

Tél. 06 16 32 03 59

lisbethchauvin@gmail.com

www.elisabeth-chauvin.com

Marie-Paule Leroi, PCE à Saint-Gratien

publié le dans PCE à l'honneur

 

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Au printemps 2014.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Ecriture de courriers divers.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Les récits de vie.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Uniquement des particuliers.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Travaillant le plus souvent par internet, je rencontre parfois des difficultés pour obtenir le paiement des prestations.

La demande la plus touchante qui vous ait été faite ?

Un vieux monsieur m’a demandé de l’aider à construire son dossier de présentation à la Légion d’Honneur.

Coordonnées de votre cabinet logoMP Leroi

Histoires de Mots

2 rue Jean Poiré

95210 Saint-Gratien 0607752675

mariepauleleroi@yahoo.fr

François Godet à Paris, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Photo F.Godet

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ? 

En octobre 2009.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ? 

La transcription de conseils municipaux, la rédaction de lettres pour les particuliers ou la correction de mémoires d’étudiants.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ? 

Je prévois de rédiger très prochainement ma première biographie pour un client.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.) 

Les collectivités.

La demande la plus touchante qui vous ait été faite ? 

Je viens juste de répondre à la demande la plus touchante qui m’a été faite et qui a consisté à aider une cliente à rédiger un mail de réconciliation envers son amoureux.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Je souhaite faire partager un article que m’a consacré le site Story Next door et que l’on peut trouver sur Google en tapant François Godet écrivain. Il s’agit d’un portrait de mon métier.

Coordonnées de votre cabinet 

Cabinet François GODET

40 rue d’Hautpoul

75019 PARIS.

francois.godet4@wanadoo.fr

Tél.06 30 90 44 02

http://www.maplumeavotreecoute.fr/

Véronique Bonhomme à Elancourt, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je me suis installée en janvier 2008, en complément d'une activité salariée que je n'ai pas encore réussi à totalement abandonner (j'ai pris un temps partiel pour création d'entreprise, j'ai ensuite dû reprendre mon activité salariée à temps plein en exerçant le soir, le week-end et pendant mes congés ; je viens seulement de dégager un nouveau temps partiel pour avoir plus de temps pour l'activité d'écrivain public)

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Je me partage entre la rédaction de lettres (aussi bien administratives, de réclamation, de motivation..), de discours, la correction de documents (pour des étudiants, des particuliers, des salariés en surcroît de travail...) la transcription de comptes rendus et la mise au point de biographies.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je souhaite animer des ateliers d'écriture (après avoir été participante à des tels ateliers en tant "qu'élève" pendant de nombreuses années).

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes principaux clients sont des particuliers (pour les lettres, les discours, les biographies, les corrections de documents) et je travaille actuellement pour une entreprise (PME) qui me sous-traite la transcription de comptes rendus de réunions.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Les problèmes rencontrés sont :

  • le manque de clarté des demandes des clients (pour les corrections, par exemple, il est arrivé que le client continue de travailler sur son document pendant que j'effectue les corrections et m'expédie un second projet ne tenant pas compte des corrections déjà effectuées et envoyées ; il arrive également que le plan du document soit modifié de nombreuses fois)
  • le manque d'organisation des clients (il arrive régulièrement que les étudiants me demandent de corriger leur mémoire quelques jours avant la remise de celui-ci)
  • voire le manque de respect des clients. Cette semaine un client récurrent depuis plusieurs années, m'a expédié un SMS à 22h15 en me demandant de corriger un document de 17 pages pour une réunion qu'il avait le lendemain matin ! Ceci me permet d'aborder la notion de "limites" qu'il convient de fixer aux clients avec diplomatie, mais fermeté !
  • en particulier dans les biographies, le manque de coordination entre les payeurs est les héros de la biographie (payeurs qui souhaitent imposer leur point de vue différent de celui qui fait l'objet de la biographie ou qui contestent le temps passé sur lequel ils n'ont pas d'information réelle, n'étant pas présents lors de l'interview)
  • des problèmes de paiement qui m'obligent, par exemple, cette année à être très scrupuleuse pour les demandes via internet afin d'éviter de travailler bénévolement !

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Un discours de mariage... qui va être lu par la mariée, afin de remercier ses amis qui l'ont soutenue pendant les années "de galère" (habituellement ce sont les parents ou les amis qui me demandent de rédiger de tels discours).

Et la plus touchante ?

Tous les discours sont touchants, ainsi que certaines lettres (une lettre de parents au médecin de leur enfant avec lequel la communication était rompue, par exemple). Le discours funèbre que deux filles souhaitaient lire lors des obsèques de leur père est également un souvenir très touchant.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

J'ai beaucoup apprécié le film Un homme idéal : l'écriture est au cœur de ce thriller que l'on peut analyser sous différents angles. Le héros du film devient célèbre en recopiant le cahier écrit par un homme décédé qui avait tenu une sorte de journal pendant la guerre d'Algérie. Malgré sa célébrité et une vie de rêve qui accompagnent sa réussite basée sur le mensonge, il ne retrouvera l'inspiration qu'en situation d'urgence, alors qu'il est sur le point de tout perdre : sa notoriété, son honneur, sa liberté et la femme qu'il aime. Je choisis d'évoquer ce film sous l'angle de l'écriture, car, à mon sens, l'écriture est toujours plus efficace lorsqu'elle est "dans l'urgence", voire dans l'évidence. J'ai régulièrement retrouvé cette sensation en exerçant mon métier d'écrivain public.

Coordonnées de votre cabinet

Véronique Bonhomme

11/13 Rue de Bruxelles

78990 ÉLANCOURT

www.votreplume.com

Tel. 06 67 79 08 23

Agathe Costes à Montpellier, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

 

Photo pro Agathe CostesQuand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je l’ai ouvert en juillet 2011.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Je rédige principalement des documents pour des clients professionnels.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Non.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je travaille essentiellement avec deux clients professionnels.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

J’observe fréquemment la méconnaissance de notre activité.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Travailler gratuitement !

Et la plus touchante ?

Une femme m’avait demandé de rédiger une invitation pour une fête particulière. Elle souhaitait célébrer la mémoire de son défunt premier amour auprès de leurs amis communs.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Pourquoi pas l’Oulipo pour les PCE s’intéressant aux ateliers d’écriture…

http://oulipo.net/

Coordonnées de votre cabinet

Cabinet Agathe Costes

55 rue Jacques Louis David

34070 MONTPELLIER

cabinetcostes@gmail.com

04 67 04 08 48

www.cabinetagathecostes.com

Caroline Reys à Sélestat, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

C. Reys

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Je me suis déclarée écrivain public sous le statut d’autoentrepreneur en septembre 2011, au moment où, pour la première fois de ma vie, je ne participais plus à la rentrée scolaire.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Professeur de Lettres, je continue à donner des cours particuliers. Je suis en charge de l’animation régulière de 3 sites internet. J’écris des CV et des lettres de motivation, et concomitamment à l’obtention de mon agrément par l’Académie des Écrivains Publics de France, je me suis lancée dans un important travail biographique.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je voudrais décrocher un marché public de correction d’articles et de documents culturels.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Jusqu’à présent, je n’ai travaillé que pour des particuliers et des agences de presse.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Mon problème, c’est la quantité de productions que je fais à titre gratuit pour les associations dont je suis membre …

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

J’ai composé pas mal de discours de remises de décorations diverses, et on m’a sollicitée pour le discours inaugural d’un colloque scientifique de niveau universitaire. N’ayant pas la maîtrise du sujet, j’ai proposé quelque chose de littéraire et poétique, ce qui a été très apprécié.

Et la plus touchante ?

J’ai une élève japonaise qui est arrivée en France avec deux mots de vocabulaire : « Bonjour » et « Merci » ; depuis 3 ans, je lui fais découvrir notre culture en même temps que notre langue et cela donne lieu à des révélations qui sont souvent très touchantes.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

J’ai eu beaucoup de plaisir à parcourir les publications de ce site : même si elles nous ramènent à une triste réalité, on y garde le sourire …

http://bescherelletamere.fr/page/2/

Coordonnées de votre cabinet

REYS PUBLICA

1 boulevard du Maréchal Leclerc 67600 Sélestat

http://www.reyspublica.fr/

Marie Jo Espin à Neublans-Abergement, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

Logo MJ Espin

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

En octobre 1994.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Rédaction, relecture, correction, dactylographie, mise en forme de textes, transcription de fichiers audio, pour tous publics, quel que soit le support. Composition en sous-traitance pour l’imprimerie. Traduction d’anglais en français.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Non, à moins qu’une opportunité dans mes cordes se présente ! En réalité, je n’ai jamais cessé de m’adapter et d’adapter mes logiciels à la demande du moment.

Qui sont vos principaux clients ?

À l’origine, je proposais aux entreprises mon expérience dans le domaine du secrétariat commercial et de la communication (dossiers de presse, mailings, catalogues…). Mais j’ai rencontré peu de besoins, de moyens ou simplement d’ouverture à l’idée de sous-traiter, exception faite d’une ou deux grosses structures qui m’ont ponctuellement confié quelques travaux.

Ma région est rurale, les très petites entreprises y sont nombreuses mais leurs besoins en secrétariat sont réduits et généralement assumés par le chef d’entreprise ou un de ses proches. Par contre, je dois régulièrement refuser des travaux de comptabilité et en expliquer la raison.

Je fais de la composition en sous-traitance pour une imprimerie, bien que les travaux de composition se soient raréfiés depuis que les clients fournissent eux-mêmes leurs fichiers.

Les particuliers ont des besoins ponctuels et ne permettent pas de constituer un portefeuille de clientèle. J’ai réalisé des biographies mais la plupart de mes clients sont âgés, avec des revenus assez faibles, ce qui ne leur permet pas d’investir beaucoup bien que l’envie soit là.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

J’ai souvent le sentiment que mes clients viennent d’abord chercher une oreille neutre et attentive et certains ont parfois des difficultés à « couper le cordon » une fois le travail terminé !

Je suis inscrite en chambre de métiers, mais je déplore que nos professions y soient si méconnues. Peut-être faudrait-il s’investir plus de ce côté-là ?

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Rédiger une oraison funèbre pour des personnes encore bien vivantes : le demandeur avait l’intention avouée de régler des comptes en pleine église et s’y prenait à l’avance…

Et la plus touchante ?

Un courrier aux services de l’immigration pour une jeune française mariée en Algérie depuis un an et qui désespérait de savoir quand son époux serait autorisé à la rejoindre en France.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Une page Facebook pour s’amuser avec la langue française : Projet Voltaire.

Un proverbe : « Ce que tu donnes est à toi pour toujours. Ce que tu gardes est perdu à jamais. »

Coordonnées de votre cabinet

Marie Jo Espin / ADREST

24, route d’Authumes - 39120 Neublans-Abergement

Tél. 03.84.81.60.19

E-mail : ADREST@orange.fr

http://adrest.mariejo.espin.pagespro-orange.fr

Mathilde Pucheu à Paris ou Nassandres, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

Logo Mathilde Pucheu

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai créé ma structure en août 2012, sous l’impulsion de mon entourage pour qui je rédigeais des textes ou des courriers régulièrement depuis des années. Je reçois à mon bureau ou rencontre les personnes à leur domicile quand cela s’impose. Toutefois, je privilégie le travail à distance, grâce aux outils de communication incroyables à disposition (e-mail, téléphone, Skype, serveurs…). L’échange est immédiat et le travail facilité car beaucoup de mes clients me sollicitent dans l’urgence.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Mes activités se déclinent en cinq pôles différents qui ne sollicitent pas du tout les mêmes compétences ou connaissances :

  • Écrivain public ‒  je propose aux particuliers de rédiger leur courrier professionnel, administratif, personnel, voire intime. Je m’adresse à tout public qui a la nécessité de confier cet exercice à un professionnel qui prend de la distance sur le sujet, organise le raisonnement et articule l’argumentaire. Tous les profils viennent à moi.
  • Biographe familial ‒ je retrace le parcours de vie de personnes dont le désir est de transmettre leur histoire à leur famille ou un message particulier à un cercle élargi. L’écriture se base sur une relation de confiance et se transforme en don de soi.
  • Rédactrice de contenu commercial ou Web ‒ cette activité concerne les entreprises (agence de relooking, coach en animation d’événements, site de rencontres, décorateur…) ou aux particuliers qui possèdent un site ou un blog qu’ils cherchent à valoriser (comédiens, artistes…).
  • Relectrice-correctrice ‒ à travers les projets que je reçois, je rencontre des univers différents (maisons d’édition, écrivains, étudiants dans tous les domaines, scénaristes, sites de galeristes…). Le travail y est toutefois beaucoup moins créatif et fait appel à une grande rigueur et une importante exigence de la langue française.
  • Animatrice d'ateliers d'écriture créative destinés au loisir à Paris 13e ou adressés aux institutions telles que les maisons de retraite, les associations ou les écoles.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

J’ai mis en place des ateliers d’écriture créative hebdomadaires sur Paris. C’est vraiment très enrichissant de transmettre, partager, accompagner autour de l’écriture, sans négliger la notion de lecture. J'ai décidé de déployer cette activité auprès des institutions et en s'intégrant à des projets culturels, autour du théâtre ou de la musique notamment.

Qui sont vos principaux clients ?

Comme l’indique la variété des prestations que je propose, je travaille aussi bien avec des particuliers que des professionnels ou associations. Je n’ai cependant pas eu d’occasion de concrétiser de projets avec des collectivités pour l’instant. Les besoins des particuliers et des entreprises diffèrent, mais je m’investis avec la même implication quel que soit le besoin ou le projet.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Je rencontre de nombreux problèmes relatifs à la gestion d’entreprise. Unique acteur de ma structure, je dois faire preuve d’une grande polyvalence à laquelle je n’étais pas préparée. Chaque nouvelle expérience (et elles sont nombreuses) est une occasion de renforcer mes qualités commerciales, développer mes compétences stratégiques et améliorer mes prestations. La principale difficulté pour les professions libérales, c’est l’isolement. C’est pourquoi, je m’entoure de prestataires ou autres indépendants pour partager les conseils ou se soutenir mutuellement. Le SNPCE représente également un espace de convivialité et de bienveillance. Nous sommes rassemblés autour de valeurs communes et trouvons réconfort, soutien et conseils.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Sincèrement, des demandes insolites j’en reçois tous les jours. Certaines dépassent mes compétences, d’autres sont en désaccord avec mon éthique. Mais il existe des demandes totalement extravagantes et en-dehors des réalités. Une personne m’avait demandé de rédiger un texte de 1 500 pages pour éclairer le monde. Les indications étaient assez vagues concernant le contenu, mais le modèle était Victor Hugo. J’ai décliné la proposition, incapable de me mesurer à un tel monument !

Et la plus touchante ?

Je suis très souvent touchée, révoltée par des situations ou des injustices que rencontrent des clients. Mon travail d’écrivain public me pousse à être dans l’empathie complète pour que le résultat soit à leur image. Dans le cadre des rédactions de récits de vie, je suis souvent sollicitée par les enfants ou petits-enfants de personnes âgées qui souhaitent connaître leur vie. Dans le cadre d'ateliers d'écriture créative que j'anime dans une maison de retraite parisienne, je rencontre des personnes pleine de vivacités et d'entrain. Les ateliers sont des lieux d'expression où se côtoient imagination, décalage, souvenirs émus, poésie et grande pensée. Mais cela a nécessité un temps de familiarisation, de longues heures de discussion et de juex d'écriture pour débloquer le désir d'écrire et faciliter l'échange. Cela fait écho à un autre récit de vie pour un couple avec qui j’ai conservé un lien très fort.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Je souhaite partager mon intérêt pour un artiste tchèque que j’ai découvert au musée de l’imprimerie de Lyon. Il s’agit d’Eduard Ovčáček dont le travail porte sur les lettres, la typographie. Il s’approprie les motifs de l’imprimerie pour créer de nouvelles formes plastiques fascinantes. Le geste politique, en opposition au régime autoritaire, traduit sa démarche. Mais j’ai été séduite par la poésie qui émane des empreintes, des traces jalonnant ses tableaux, comme les stigmates de son identité d’artiste et d’homme. L’exposition n’est plus d’actualité, mais j’invite tout le monde à suivre cet artiste : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eduard_Ov%C4%8D%C3%A1%C4%8Dek

Coordonnées de votre cabinet

Je reçois sur rendez-vous : Mathilde Pucheu / Epistolat : 7 rue Vandrezanne – 75013 Paris.

06 59 73 38 36 / mathilde.pucheu@gmail.com

Je peux également accueillir parfois à mon siège social : 24 hameau de Bigards – 27550 Nassandres.

Françoise Peters à Castelnau le Lez, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Le 1er janvier 1985.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Rédaction, correction, puis, en parallèle (à partir du 1er janvier 1990), formation de futurs écrivains publics.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Non

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités publiques, etc.)

Particuliers, professionnels

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

La gestion du temps (mais ça va déjà mieux !)

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Écrire un texte complexe à partir d’un vocabulaire d’une trentaine de mots pour qu’il soit parfaitement intelligible par un jeune homme déficient mental.

Et la plus touchante ?

Aider des grands-parents à trouver les mots pour annoncer à leurs petites-filles de trois et cinq ans qu’elles ne reverraient pas leurs parents (décédés dans un accident de voiture).

Un site internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Une devise, plutôt : « Les humiliations de l’échec sont toujours moins perverses que la frustration de ne pas essayer. »

Coordonnées de votre cabinet

CABINET FRANCOISE PETERS

10 rue Pablo Picasso

34170 CASTELNAU LE LEZ

Tél. : 04 67 45 44 51

cabinetpeters@aol.com

www.cabinetpeters.com