Archives du mot-clé écrivain public

Delphine Guillou à La Roche-sur-Yon, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

 

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Le 1er juillet 2011.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

  1. Partie écrivain public :
  • rédaction de courriers divers, de lettres de motivation, de CV…
  • animation d’ateliers de retour à l’emploi pour la mairie de La Roche-sur-Yon et la maison d’arrêt de La Roche-sur-Yon, en collaboration avec une socio esthéticienne ;
  • correction de manuscrits ;
  • saisie et mise en pages de documents divers pour les particuliers.
  1. Partie biographe :
  • rédaction de récits de vie pour les particuliers ;
  • rédaction d’historiques d’entreprises pour des associations ;
  • accompagnement à l’édition de certaines biographies.

3.  Partie conseil en communication écrite :

  • rédaction d’articles publicitaires pour des professionnels vendéens ;
  • réalisation d’affiches ou annuaires publicitaires ;
  • réalisation de plaquettes commerciales : mise en pages, rédaction de textes… ;
  • rédaction de livrets d’entreprise…

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Actuellement je suis en attente d’une formation pour être formateur en orthographe, afin de proposer des ateliers d’amélioration orthographique pour les enfants et les adultes. Les ateliers enfants débuteront au plus tard en 2016, sous forme ludique.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

En réalité j’aime la variété, aussi je travaille avec tout le monde ! Certes, mon chiffre d’affaires est majoritairement réalisé avec les professionnels, mais j’interviens aussi bien auprès des particuliers, des associations, des collectivités que des entreprises. Cela permet de ne pas s’ennuyer !

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

La plus grande difficulté est l’isolement. Aussi, afin de pallier ce problème, j’ai intégré le GREC, dont j’assure d’ailleurs la présidence depuis deux ans, et le SNPCE. Je conseille vivement de rejoindre des confrères dans un réseau, c’est plus agréable pour travailler sereinement.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Aucune.

Et la plus touchante ?

Lorsqu’une maman a osé braver l’opposition ferme de son mari en venant me voir pour que je l’aide à rédiger le discours qu’elle devait prononcer pour le mariage de son fils. Chez eux, les émotions étaient tellement taboues qu’elle ne savait comment dire simplement à son fils qu’elle l’aimait et qu’elle était fière de lui. Le discours a tellement plu que son mari a souhaité également participer et le lire.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

logo D. GuillouLe mieux est directement d’aller sur mon site : www.desmotspourdeshistoires.fr

Coordonnées de votre cabinet

Delphine GUILLOU
DES MOTS POUR DES HISTOIRES
3 place Renoir, 85000 LA ROCHE-SUR-YON
06 83 85 61 03

Marie-Paule Leroi, PCE à Saint-Gratien

publié le dans PCE à l'honneur

 

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Au printemps 2014.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Ecriture de courriers divers.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Les récits de vie.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Uniquement des particuliers.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

Travaillant le plus souvent par internet, je rencontre parfois des difficultés pour obtenir le paiement des prestations.

La demande la plus touchante qui vous ait été faite ?

Un vieux monsieur m’a demandé de l’aider à construire son dossier de présentation à la Légion d’Honneur.

Coordonnées de votre cabinet logoMP Leroi

Histoires de Mots

2 rue Jean Poiré

95210 Saint-Gratien 0607752675

mariepauleleroi@yahoo.fr

Organismes de formation

publié le dans Informations

Vous souhaitez suivre une formation au métier d'écrivain public, à l'animation d'ateliers d'écriture, à la relecture/correction ? Le SNPCE a répertorié les formations existantes au métier de prestataire et conseil en écriture : formations diplômantes et non-diplômantes, formations généralistes et spécifiques (liste non exhaustive). Vous les trouverez dans la rubrique Pratique du site.

Sophie Strnadel, à St Fargeau Ponthierry, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

logo Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai ouvert le Cabinet Styl’& Plume en 2009.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

J’interviens principalement dans des institutions (mairies, CCAS) en tant qu’écrivain public lors de permanences mises à la disposition des usagers. Mais j’ai également d’autres activités : rédactrice web, correctrice, animatrice d’atelier d’écriture et je réalise également quelques prestations de secrétariat.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je souhaite développer la rédaction et la correction sur Internet. La communication web est importante stratégiquement et de trop nombreux sites exposent des fautes d’orthographe ou des articles creux qui nuisent à leur image.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Je m’adresse particulièrement aux entreprises et aux collectivités.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Comme dans tout travail indépendant, c’est la recherche de nouveaux clients et l’organisation du travail qui importent.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Ce n’est pas vraiment insolite, mais inhabituel. Un de mes clients, pour lequel j’effectue des prestations de secrétariat, m’a demandé de rédiger le récit de vie de sa maman qui avait eu l’occasion de participer à la Seconde guerre mondiale et avait parcouru le monde. La biographie n’est pas mon cœur de métier, mais j’ai apprécié ce travail.

Et la plus touchante ?

Ce fut une lettre d’amour qu’une femme voulait rédiger à l’occasion de ses vingt ans de mariage. Ce n’est pas une demande très courante bien qu’elle soit un fantasme dans l’imaginaire des écrivains publics.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon blog, régulièrement mis à jour : http://www.styleetplume.fr/blog/

Coordonnées de votre cabinet

Cabinet Styl’& Plume

97 rue de Jonville

77310 St Fargeau Ponthierry

contact@styleetplume.fr

Anne Moullet à Sainte Tulle, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

logo Anne Moullet

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Le 02 Mai 2012.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Les ateliers d’écriture dans les maisons de retraite et collège : je m’adapte surtout à la demande de la région.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Mise à part ma formation d’accompagnement de personnes en fin de vie pour compléter mon métier d’écrivain public (de formation) au sein des maisons de retraite, je suis actuellement des cours à l’école de Psycho-Graphologie (EPG) pour devenir Graphologue-Expert en écriture et ainsi développer mon activité !

Qui sont vos principaux clients ?

Principalement les maisons de retraite et très peu de particuliers !

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

La méconnaissance de la signification du nom : écrivain public, et le bénévolat !

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Échanger mes services sur une année de travail à raison d’une fois par semaine, contre des cours d’Espagnol ! Proposition refusée avec diplomatie !

Et la plus touchante ?

L’écriture du scénario d’un monsieur en fin de vie…

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Une citation qui me tient à cœur : « -Mon but est d’écrire au-delà des mots. » Malcom de Chazal

Coordonnées de votre cabinet :

L’écrit des mots, Anne Moullet

Site : www.lecritdesmots.com

Email : contact@lecritdesmots.com

Mathilde Pucheu à Paris ou Nassandres, PCE à l’honneur

publié le dans PCE à l'honneur

Logo Mathilde Pucheu

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J’ai créé ma structure en août 2012, sous l’impulsion de mon entourage pour qui je rédigeais des textes ou des courriers régulièrement depuis des années. Je reçois à mon bureau ou rencontre les personnes à leur domicile quand cela s’impose. Toutefois, je privilégie le travail à distance, grâce aux outils de communication incroyables à disposition (e-mail, téléphone, Skype, serveurs…). L’échange est immédiat et le travail facilité car beaucoup de mes clients me sollicitent dans l’urgence.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Mes activités se déclinent en cinq pôles différents qui ne sollicitent pas du tout les mêmes compétences ou connaissances :

  • Écrivain public ‒  je propose aux particuliers de rédiger leur courrier professionnel, administratif, personnel, voire intime. Je m’adresse à tout public qui a la nécessité de confier cet exercice à un professionnel qui prend de la distance sur le sujet, organise le raisonnement et articule l’argumentaire. Tous les profils viennent à moi.
  • Biographe familial ‒ je retrace le parcours de vie de personnes dont le désir est de transmettre leur histoire à leur famille ou un message particulier à un cercle élargi. L’écriture se base sur une relation de confiance et se transforme en don de soi.
  • Rédactrice de contenu commercial ou Web ‒ cette activité concerne les entreprises (agence de relooking, coach en animation d’événements, site de rencontres, décorateur…) ou aux particuliers qui possèdent un site ou un blog qu’ils cherchent à valoriser (comédiens, artistes…).
  • Relectrice-correctrice ‒ à travers les projets que je reçois, je rencontre des univers différents (maisons d’édition, écrivains, étudiants dans tous les domaines, scénaristes, sites de galeristes…). Le travail y est toutefois beaucoup moins créatif et fait appel à une grande rigueur et une importante exigence de la langue française.
  • Animatrice d'ateliers d'écriture créative destinés au loisir à Paris 13e ou adressés aux institutions telles que les maisons de retraite, les associations ou les écoles.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

J’ai mis en place des ateliers d’écriture créative hebdomadaires sur Paris. C’est vraiment très enrichissant de transmettre, partager, accompagner autour de l’écriture, sans négliger la notion de lecture. J'ai décidé de déployer cette activité auprès des institutions et en s'intégrant à des projets culturels, autour du théâtre ou de la musique notamment.

Qui sont vos principaux clients ?

Comme l’indique la variété des prestations que je propose, je travaille aussi bien avec des particuliers que des professionnels ou associations. Je n’ai cependant pas eu d’occasion de concrétiser de projets avec des collectivités pour l’instant. Les besoins des particuliers et des entreprises diffèrent, mais je m’investis avec la même implication quel que soit le besoin ou le projet.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ?

Je rencontre de nombreux problèmes relatifs à la gestion d’entreprise. Unique acteur de ma structure, je dois faire preuve d’une grande polyvalence à laquelle je n’étais pas préparée. Chaque nouvelle expérience (et elles sont nombreuses) est une occasion de renforcer mes qualités commerciales, développer mes compétences stratégiques et améliorer mes prestations. La principale difficulté pour les professions libérales, c’est l’isolement. C’est pourquoi, je m’entoure de prestataires ou autres indépendants pour partager les conseils ou se soutenir mutuellement. Le SNPCE représente également un espace de convivialité et de bienveillance. Nous sommes rassemblés autour de valeurs communes et trouvons réconfort, soutien et conseils.

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Sincèrement, des demandes insolites j’en reçois tous les jours. Certaines dépassent mes compétences, d’autres sont en désaccord avec mon éthique. Mais il existe des demandes totalement extravagantes et en-dehors des réalités. Une personne m’avait demandé de rédiger un texte de 1 500 pages pour éclairer le monde. Les indications étaient assez vagues concernant le contenu, mais le modèle était Victor Hugo. J’ai décliné la proposition, incapable de me mesurer à un tel monument !

Et la plus touchante ?

Je suis très souvent touchée, révoltée par des situations ou des injustices que rencontrent des clients. Mon travail d’écrivain public me pousse à être dans l’empathie complète pour que le résultat soit à leur image. Dans le cadre des rédactions de récits de vie, je suis souvent sollicitée par les enfants ou petits-enfants de personnes âgées qui souhaitent connaître leur vie. Dans le cadre d'ateliers d'écriture créative que j'anime dans une maison de retraite parisienne, je rencontre des personnes pleine de vivacités et d'entrain. Les ateliers sont des lieux d'expression où se côtoient imagination, décalage, souvenirs émus, poésie et grande pensée. Mais cela a nécessité un temps de familiarisation, de longues heures de discussion et de juex d'écriture pour débloquer le désir d'écrire et faciliter l'échange. Cela fait écho à un autre récit de vie pour un couple avec qui j’ai conservé un lien très fort.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Je souhaite partager mon intérêt pour un artiste tchèque que j’ai découvert au musée de l’imprimerie de Lyon. Il s’agit d’Eduard Ovčáček dont le travail porte sur les lettres, la typographie. Il s’approprie les motifs de l’imprimerie pour créer de nouvelles formes plastiques fascinantes. Le geste politique, en opposition au régime autoritaire, traduit sa démarche. Mais j’ai été séduite par la poésie qui émane des empreintes, des traces jalonnant ses tableaux, comme les stigmates de son identité d’artiste et d’homme. L’exposition n’est plus d’actualité, mais j’invite tout le monde à suivre cet artiste : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eduard_Ov%C4%8D%C3%A1%C4%8Dek

Coordonnées de votre cabinet

Je reçois sur rendez-vous : Mathilde Pucheu / Epistolat : 7 rue Vandrezanne – 75013 Paris.

06 59 73 38 36 / mathilde.pucheu@gmail.com

Je peux également accueillir parfois à mon siège social : 24 hameau de Bigards – 27550 Nassandres.