Henri Romain Hours à Honfleur, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

Henri Romain HoursQuand avez-vous ouvert votre cabinet ?

Au printemps 2014, quand j’ai regroupé mes différentes activités liées à l’écriture sous une seule « casquette » officielle. Auparavant j’avais déjà exercé dans chacun de ces domaines, mais de manière ponctuelle.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

En premier lieu la biographie personnelle, familiale, l’écriture de récits de vie. Cette activité passionnante, qui nécessite un contact privilégié avec le demandeur, a pris le pas sur les autres. Faute de temps, celle d’écrivain public, pour la rédaction de simples courriers, est passée à la trappe... Le conseil en matière d’écriture est l’autre versant du métier qui m’intéresse le plus. La simple correction de manuscrit est évidemment moins captivante.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je songe à animer des ateliers d’écriture, mais cela demande beaucoup de temps et d’organisation. Présentement, mon travail de biographe, que je prends très à cœur, m’absorbe totalement ! Et si j’aime transmettre mes compétences, partager un savoir-faire, donner des clés pour l’écriture, je préfère pour l’instant le faire au cas par cas, pas encore face à un auditoire.

Qui sont vos principaux clients ? (particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Pour l’essentiel, des particuliers. Et je ne m’en plains pas : c’est le plus enrichissant, d’un point de vue humain. Je n’ai pas encore eu de demandes de la part de collectivités.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l’exercice de votre métier ? 

La nécessité de devoir toujours penser à communiquer pour développer sa clientèle. C’est, hélas, du temps qu’il faut prendre sur celui de l’écriture, de la réalisation, de la création. On est souvent confronté aussi à des problèmes de budget avec les clients. Il arrive qu’ils aient besoin de temporiser, de faire une pause dans le projet en cours. Cela nuit toujours un peu à l’élan initial. Il est plus difficile ensuite de se remettre dedans. Il faut alors jongler avec les autres projets en cours... et les factures qui arrivent !

La demande la plus insolite qui vous ait été faite ?

Un client très sympathique qui a l’intention de raconter ses nombreuses conquêtes féminines.

Et la plus touchante ?

Un petit garçon qui, ayant vu un article de presse qui m’était consacré, a appelé pour me demander d’écrire un discours hommage à son chien disparu.

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Mon propre site internet : www.partagedememoire.com.  Pour ceux qui seraient intéressés par mes prestations, il explique bien comment on s’y prend pour entreprendre et mener à bien le projet d’écriture envisagé. Il ne faut pas hésiter à comparer les offres de services, mais bien réaliser qu’au final, c’est le climat de confiance instauré entre le demandeur et le prestataire qui fera la différence, et le bon travail.

Coordonnées de votre cabinet

Mon site internet : www.partagedememoire.com

(On peut m’adresser sa demande via la page « contact »)

Téléphone : 06 81 17 71 95 / 02 31 98 23 39.