Franceline Burgel en Isère, PCE du mois

publié le dans PCE à l'honneur

portrait_burgel

Quand avez-vous ouvert votre cabinet ?

J'ai démarré mon activité en 2012.

Quelles sont les principales activités que vous avez développées ?

Mes travaux portent essentiellement sur les écrits mémoriels, les parcours de vie, la valorisation d'expériences, et concourent à  leur transmission. Concrètement, je me consacre au récit de vie et à la rédaction d'ouvrages historiques et mémoriels sur des personnes, des lieux ou des monuments.

De façon moins soutenue, je suis également sollicitée pour des conseils en écriture, relecture et correction.

J'ai été infographiste pendant quatre ans pour une petite maison d'édition lyonnaise. Aujourd'hui, je mets cette compétence au service des particuliers et associations qui souhaitent autoéditer un ouvrage.

Prévoyez-vous de développer une nouvelle activité ?

Je souhaite bâtir et proposer une formation à destination des élus locaux ou des associations œuvrant dans le domaine de la sauvegarde du patrimoine, afin de les aider à mener leurs recherches plus efficacement dans les domaines qui les intéressent et à mieux valoriser leurs propres découvertes.

Qui sont vos principaux clients ? (Particuliers, professionnels, collectivités, etc.)

Mes clients sont les particuliers, associations et collectivités locales.

Quels problèmes rencontrez-vous dans l'exercice de votre métier ? 

J'aime mon métier et l'exerce sans compter (sans doute un peu perfectionniste !), ce qui conduit à un volume horaire souvent très important et donc difficile à monnayer. Il est de façon générale assez difficile de vendre des prestations de grande ampleur, comme l'écriture d'un ouvrage de type « histoire et mémoire » qui peut se dérouler sur plusieurs années.

La demande la plus touchante qui vous ait été faite ?

Un monsieur de plus de quatre-vingts ans, ancien conducteur de poids lourds, m'a sollicité un jour pour saisir le manuscrit d'un roman auquel il venait de mettre un point final. Il avait rédigé son histoire au crayon à papier sur une quinzaine de cahiers d'écolier. Après saisie, réécriture partielle et mise en page, son livre est parti chez l'imprimeur. Ayant vendu lui-même les premiers 500 exemplaires, ce monsieur m'a téléphoné pour en faire réimprimer 250 !

Un site Internet, une information, un article ou toute autre chose que vous voudriez nous faire découvrir ou partager ?

Je vous conseille l'article très riche de la blogueuse Sophie Gauthier « 25 métiers pour gagner de l'argent en écrivant », qui dresse un inventaire sur les usages actuels dans le domaine de l'écriture.

https://www.contentologue.com/gagner-de-l-argent-en-ecrivant

Coordonnées de votre cabinet

logo_Burgel

http://francelineburgel.wixsite.com/epublic

franceline@burgel.com